Mère d'un enfant handicapé, pourquoi moi ?

  "Mère d'un enfant handicapé, pourquoi moi ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Préface de Henri-Jacques Stiker

« Les mots, les impressions, les sentiments, les bouleversements de Sophie, de la mère de Caroline, de Martine ou d’autres, sont ceux de nombreuses femmes qui hantent les couloirs des services de néonatologie ou d’urgence avant de hanter ceux des établissements médico-sociaux qui prendront en charge leur enfant. C’est dans de tels services où se dit et se perpétue l’absurdité brutale des déficiences, où se discutent les limites et où se décrivent les incapacités, qu’adviennent les mères dont je rapporte et commente les écrits. Des mères qui attendent tout des professionnels puis parfois qui n’attendent plus rien.

Pourquoi des mères ? 

Parce que l’enfant sort d’elles.

Parce qu’elles croient généralement que c’est leur faute.

Parce que c’est leur devoir.

Parce qu’elles se sentent coupables.

Parce que statistiquement, ce sont elles qui disparaissent de la vie sociale au  prétexte le plus souvent non dit que c’est de leur ressort. Leur sort. Parce que majoritairement elles suspendent ou interrompent  leur vie professionnelle. Parce qu’elles s’appauvrissent.

Pour se racheter.

Parce que ce sont des Mères.

Par amour.

Parce que.

Alors, des écrits.

Des écrits pour aller au-delà des mots qui planent comme de mauvais augures, au-delà de l’infirmité, de l’invalidité, de l’impotence, de la tare et de leur cortège de malédictions. Au-delà des sentences qui y sont contenues et qui nous menacent. Des écrits pour lutter, pour faire front.

Des écrits avec leur permission. » C.B.

Mise en vente le 23 janvier 2014.


A propos de l'auteur

Après avoir été infirmière en mission humanitaire au Liban et en Afghanistan pour Aide médicale internationale, Chantal Bruno est psychosociologue, formatrice à l’Institut du travail social d’Aquitaine et à APF (Association des paralysés de France) qu’elle représente à la présidence de Coface-Handicap (Europe) et au Collectif inter-associatif de l’aide aux aidants familiaux (CIAAF).Elle est mère de trois enfants, dont l’aîné a une infirmité motrice cérébrale après une souffrance fœtale aiguë au moment de l’accouchement.

Vidéos
Détails
Parution : 23 janvier 2014
EAN : 9782749239965
13.5x21, 184 pages
L'éducation spécialisée au quotidien
Thème : Travail social & Handicap
Résumé

Ce texte, à la fois émouvant et dérangeant, donne à lire le parcours intérieur et social de mamans dont l’enfant est touché par une déficience.

Avoir un enfant qui a des déficiences est une expérience unique et oblige à des rencontres en tout genre : professionnels, pairs... Que peut-on, que doit-on en dire ? Des mères se dévoilent. Elles disent ce que ça fait de l’intérieur. Elles appellent la compréhension, le soutien, l’altérité, debout, dressées coûte que coûte dans le tumulte des déficiences de leur enfant. À partir d’une correspondance au long cours et d’histoires singulières en forme de vignettes, tramées de réflexions personnelles, l’auteure souhaite faire cheminer le lecteur. Le texte dépasse le simple témoignage, il est la reconstruction laborieuse, patiente, de chaque vie singulière dont la valeur est plurielle.

Revue de presse

2014, Blog d'un Papa


2014, Travail Social Actualités


2014, Actualités Sociales Hebdomadaires, par Caroline Helfter


2014, Faire face


2014, Santelog, par Jean-Tristan Richard


2014, Sillage, par Virginie Morel


2014, VST 123 par Sylvia Bosso


© Éditions érès 2016 - Mentions légales

Réalisé par Glukose