Le livre blanc de la résidence alternée

  "Le livre blanc de la résidence alternée" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 

La question de la résidence alternée pour les enfants après la séparation de leurs parents déclenche les passions et oppose violemment les pour et les contre. En accord avec sa dénomination de Livre blanc, cet écrit articule, loin des partis pris antagonistes et militants, les éléments complexes à l’œuvre : tout d’abord la protection de la santé psychique des enfants, mais aussi l’égalité des droits et devoirs d’un père et d’une mère devant l’exercice de l’autorité parentale, la reconnaissance de la liberté des individus d’organiser leur vie privée et familiale en prenant en compte l’intérêt de tous les membres de la famille, et, enfin, la lutte contre la domination masculine.

Les auteurs, professionnels et chercheurs de champs disciplinaires différents (sociologie, psychologie du développement, psychologie clinique, pédopsychiatrie, psychanalyse, droit, médiation familiale) ont approfondi depuis de nombreuses années une réflexion sur la résidence alternée. Ce Livre blanc témoigne de leur volonté d'engager un débat constructif fondé sur une solide argumentation exposée de manière concise. Une autre façon de « penser la complexité » comme l’énonce Morin (1990).

Mise en vente le 2 mai 2014.


A propos des auteurs

Chantal Zaouche Gaudron est professeure de psychologie de l’enfant à l’université Toulouse Jean Jaurès, et poursuit ses recherches au sein de l’UMR LISST-Cers. Ses recherches portent sur le développement socioaffectif et de l’identité de genre du jeune enfant au sein de sa famille et des structures d’accueil de la petite enfance ainsi qu’aux processus de parentalisation – notamment la question du père. L’analyse des processus psychologiques s’élargit aux contextes dans lesquels l’enfant grandit : accueil familial, conditions de vie défavorisées, exposition aux violences conjugales, familles plurielles : monoparentales, résidence alternée, homoparentale, famille recomposée.... Elle est l’auteure ou co-auteure de plusieurs ouvrages sur ces thématiques.

Gérard Neyrand, sociologue, est professeur à l’université de Toulouse, membre de l’équipe d’accueil Sports, organisations, identités (SOI), directeur du Centre interdisciplinaire méditerranéen d’études et recherches en sciences sociales (CIMERSS, laboratoire associatif) à Bouc-Bel-Air. Il aborde les effets des mutations sociales et familiales sur les rapports de génération et de genre, la conjugalité, la place des enfants, la parentalité, et la façon dont s'y intéressent les politiques sociales. Gérard Neyrand a publié de nombreux ouvrages dont, chez érès : Le dialogue familial, un idéal précaire (érès, 2009), Monoparentalité précaire et femme sujet (avec Patricia Rossi, érès, 2004 - 3e éd. 2007) et Soutenir et contrôler les parents (érès-poche, 2011). Il fait partie du comité de rédaction des revues Dialogue et Recherches familiales.

Détails
Parution : 2 mai 2014
EAN : 9782749242170
12x19, 80 pages
Questions d'enfances
Thème : Enfance & parentalité
Résumé

Une approche pluridisciplinaire pour nourrir un débat de société éminemment actuel qui doit déboucher sur une nouvelle loi de la famille (automne 2014).

La question de la résidence alternée pour les enfants après la séparation de leurs parents déclenche les passions et oppose violemment les pour et les contre. Au-delà des partis pris antagonistes et militants, ce livre blanc articule les éléments complexes à l’œuvre : tout d’abord la protection de la santé psychique des enfants, mais aussi l’égalité des droits et devoirs d’un père et d’une mère devant l’exercice de l’autorité parentale, la reconnaissance de la liberté des individus d’organiser leur vie privée et familiale en prenant en compte l’intérêt de tous les membres de la famille, et, enfin, la lutte contre la domination masculine.

Revue de presse

2014, Psychologie et éducation, par Catherine Métifeu


  Du même auteur

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose