Le dire et l'écrit

  "Le dire et l'écrit" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue L'en-je lacanien
S'abonner

Menu : Sommaire   

Qu’on dise, le fait qu’on dise, reste oublié derrière ce qui se dit dans ce qui s’entend. Thèse forte : le dire est de la dit-mension du réel, exclu comme tel de la vérité. Le propre du dire c’est d’ex-sister au dit, dont le propre c’est être. Pas d’autre substance jouissante, derrière tout ça, que cette « stance-par-en-dessous » par laquelle l’écrit du poème (déjà chez Parménide) fait le dire moins bête. Pas de dit qui aille sans le dire, et pas de dire qui vaille sans ce qui, de la jouissance, s’écrit par en dessous. Prends note Toto, dit Lacan, si tu veux éviter l’onto –, voire l’ontotautologie.

Détails
Parution : 25 juin 2015
EAN : 9782749247601
L'en-je lacanien
1/2015
Thème : Psychanalyse
© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose