Lacan et la langue anglaise

  "Lacan et la langue anglaise" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

Alors que Lacan a constamment martelé que « l’inconscient est structuré comme un langage », la question se pose de savoir s’il faut entendre « langage » dans le sens large d’une entité linguistique ou s’il s’agit du langage concret, comme le français ou l’anglais. À supposer que le langage doive être pris dans le sens de langue, plus encore que de parole, cela signifie-t-il que la psychanalyse change selon qu’elle est pratiquée en une langue ou en une autre ?

Le projet du présent livre est d’avancer dans quelques directions sur ce terrain. Comment peut-on prouver que la psychologie doit à la langue plus que la langue à la psychologie ? Qu’est-ce qui a pu pousser Lacan à dire que l’anglais ne prêtait pas ses locuteurs à l’analyse : ni à l’acte même de l’analysant – quoique, paradoxalement, le mot, si l’on en croit Lacan, doit quelque chose à l’anglais –, ni à celui du théoricien ?

Jean-Pierre Cléro examine l’usage que Lacan fait de la langue anglaise dans son travail : son utilisation des philosophes et savants anglais, de la littérature, des psychologues et des psychiatres anglophones, mais aussi des termes anglais (acting out, fading, splitting...) ou franglais (oddité, poignance...) qu’il importe ou crée dans le vocabulaire analytique. Cet ouvrage met ainsi à l'honneur une pensée lacanienne en construction, au-delà des frontières françaises dans un souci de bilinguisme et de transdisciplinarité.


A propos de l'auteur

Jean-Pierre Cléro est professeur émérite de philosophie à l’université de Rouen. Il enseigne par ailleurs à Sciences-Po (Paris). Il a publié plusieurs ouvrages et des articles sur la philosophie anglaise, la philosophie des sciences, ainsi que sur Lacan et la psychanalyse. Il a traduit Jeremy Bentham : Chrestomathia, Les ressorts de l’action, et plus récemment, Non pas Paul, mais Jésus.

Détails
Parution : 2 février 2017
EAN : 9782749254111
11x18, 400 pages
érès poche - Psychanalyse - Essaim
Thème : Psychanalyse
Résumé

Dans cet ouvrage destiné à faire référence, Jean Pierre Cléro aborde l'importance et la variété des références de Lacan à la langue et la culture anglo-saxonne et leur apport à la psychanalyse. 

En partant de la thèse de Lacan, « l’inconscient est structuré comme un langage », l’auteur pose la question du rapport que l’inconscient entretient avec les langues et plus particulièrement avec la langue anglaise, ce qui interroge l'universalité des termes analytiques et a des conséquences sur la pratique de l'analyse (en français et en anglais) et sur les traductions. Il recense la multiplicité des termes anglais importés par Lacan dans le vocabulaire analytique (acting out, fading, splitting...) et leur fonction. En s’intéressant aux termes franglais créés par Lacan (oddité, poignance...), il montre que les frontières entre les langues sont poreuses et sont toujours à référer à la subjectivité des êtres parlants. Lacan frayait sa voie en introduisant des débats contradictoires avec des auteurs du passé ou du présent dont de nombreux philosophes, logiciens, linguistes, écrivains et psychanalystes anglo-saxons. Cet ouvrage met ainsi à l'honneur une pensée lacanienne en construction, au delà des frontières françaises dans un souci de bilinguisme et de transdisciplinarité.

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose