22
L’individu pluriel ? Enjeux actuels de la construction de soi au travail
Toulouse
22 janv. 2017

Le Laboratoire « Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail » de l’Université Toulouse Jean Jaurès, la Nouvelle Revue de Psychosociologie et les Éditions érès
sont heureux de vous inviter à un colloque sur le thème


L’individu pluriel ?
Enjeux actuels de la construction de soi au travail

à l'occasion de la parution du numéro 22 de la NRP

Vendredi 20 janvier 2017 de 9h à 17h
Maison de la Recherche, Amphithéâtre F417 - Université Toulouse Jean Jaurès
5, allées Antonio Machado - 31058 Toulouse Cedex 9


Dans quelles transactions, quels conflits et quel travail de signification et re-signification de nos conduites sommes-nous engagés, au quotidien, pour nous construire en tant que sujets pluriels, à l’intersection d’appartenances, activités et expériences multiples dont les évolutions sociétales – technologiques, culturelles, socio-économiques, géopolitiques – semblent devoir accroître continûment la diversité et les possibilités?
Comment, dans ce contexte, le travail - ses avatars et ses figures contemporaines, transformées, recomposées, démultipliées (de la « pluriactivité» à « l’intermittence », en passant par « l’hypertravail ») – s’inscrit-il dans le processus d’une socialisation plurielle qui relance sans cesse, pour les sujets et pour la société, la question de sa centralité et de son rôle dans la construction, le développement et la santé des personnes ?
C’est autour de ces questions que le colloque organisé par la Nouvelle Revue de Psychosociologie et le Laboratoire « Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail » de l’Université Toulouse Jean Jaurès, soutiendra les échanges entre psychologues praticiens et chercheurs.
Seront interrogées aussi bien la tendance relevée à la pluralisation actuelle des cadres d’expérience (faut-il la tenir pour acquise?), que les formes prises par cette pluralisation (vers la définition de nouveaux modes de vie?), que les pratiques d’accompagnement des sujets et des collectifs de travail (comment soutenir le travail du sens et les visées d’autonomie ?). Car s’interroger sur les figures de la pluralité en Psychologie répond à des urgences existentielles comme à des impératifs théoriques, à des préoccupations de terrain dans les organisations comme à des enjeux politiques plus larges.

Consulter le programme et les conditions d'inscription

 

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose