27
CAFÉ PSY - « Accueillir la douleur », à propos du psychosomatique avec Christine LAFFONT-SAINT-PAUL et Jacques MIEDZYRZECKI
Toulouse à la librairie Ombres blanches
27 avr. 2024

CAFÉ PSY  - Cycle 2023-2024 : L’HOSPITALITÉ, FONCTION PSYCHIQUE ET SOCIALE
Coordination du Café PSY : Lin Grimaud, avec la participation de Rémy Puyuelo, Blandine Ponet, Maryse Perrin-Estarlie, Julien Boutonnier
Avec le soutien de la revue Empan aux éditions érès, et de la librairie Ombres blanches

le samedi 27 avril 2024 de 11H à 12H30
à la Librairie Ombres Blanches - 3 rue de Mirepoix - Toulouse 31000

Reconnaître, accueillir, accompagnger la douleur

Intervenants :
- Jacques Miedzyrzecki,  psychanalyste, rédacteur en chef adjoint de la Revue Française de Psychosomatique
- Christine Saint-Paul Laffont,  psychanalyste, consultante au Centre de la Douleur Chronique de la Clinique Pasteur à Toulouse, membre du Comité de rédaction de la même revue


Il est habituel de dire que la douleur se refuse à toute définition et, bien qu'elle soit banale, connue de tous, toujours redoutée et finalement subie à un moment ou à un autre par tout un chacun, elle reste énigmatique et ne cesse de questionner les relations entre corps et psychisme, ainsi que les relations entre la personne soignée et ses proches ou ses soignants.

Comment exprimer la douleur, comment en rendre compte ? Est-elle plus un cri qu'une parole ? Comment trouver réponse à cet appel lancé dans l'urgence ou interminablement, au point d'occuper parfois la totalité de la vie psychique et du lien avec les autres ? La distinction radicale entre douleur physique et douleur morale est-elle pertinente ?

La culture actuelle, tend à aller dans le sens d'une objectivation et  d'une quantification de la douleur qui peut conduire à l’isolement dramatique de la personne qui la vit. La confrontation à la douleur fait résonner en nous, proches ou soignants, des affects et des pensées  intimes qu'il est nécessaire d'accepter si l'on veut promouvoir une écoute et un dialogue. Ce détour est indispensable pour qu’une douleur indicible s’ouvre à  une activité de pensée, un dialogue, voire une création artistique.

Dans cette perspective de relier douleurs somatique et psychique, des dispositifs de soin associant médecins algologues, psychanalyste, psychologue, infirmière, ostéopathe ont été créés.

C’est un de ces dispositifs originaux que viennent nous présenter   nos deux intervenants en ouverture de la discussion.

 

 

 

 

 

© éditions érès 2024 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose