Prise de contact

MARIE-JEAN SAURET    LUNDI 8 FÉVRIER 2021
Blog La psychanalyse en série

D’Eric Tolédano et Olivier Nakache, riches d’une filmographie déjà fournie, j’ai aimé Les intouchables (2011) et Hors normes (2019). J’ai entendu les deux réalisateurs parler de la série En thérapie avant de la visionner. J’ai été sensible à une remarque où ils déclaraient préférer le format film, et inviter les amateurs de série à laisser, entre chaque épisode de la série, le temps de se laisser « travailler ». Arte a choisi d’y aller cinq par cinq, il est vrai de façon à voir à chaque fois les cinq « analysants » suivis. Et, l’avouerai-je ? Mon premier contact est plutôt de déception : Philippe Dayan – tout le monde le notera – parle apparemment « trop », les quelques allusions à son lacanisme tombent plutôt à côté, et l’on a du mal à se sortir de l’idée que cette psychanalyse vise plutôt une sorte d’adaptation à la réalité.

Et pourtant… on finit par sortir de cette impression. Pourtant les problèmes apportés par ceux qui demandent une analyse, leurs « traumatismes » réveillés par l’impact subjectif des drames de la modernité (l’attentat du Bataclan), les lapsus (prévus par le script et imprévus), les actes manqués, les oublis, les conflits de la vie quotidienne sonnent juste. Et l’on se dit que peut-être il faut précisément s’adresser aussi à un spectateur « naïf », qui, lui, est hors transfert : qui ignore tout de l’existence d’une autre scène sans laquelle la vie demeure insensée. Cela ressemble aux entretiens préliminaires avec les analysants d’aujourd’hui. Nous verrons bien si la suite confirme ce déplacement, et si le spectateur est lui-même déplacé, travaillé, par ce dont il est fait témoin, analyste silencieux ! En attendant, à défaut des séances courtes chères aux lacaniens (parce que la fin de séance leur semble devoir fonctionner comme scansion, comme coupure), nous avons les « épisodes courts », 28mn, certes programmés, mais inédits dans le genre.


photo de Marie-Jean SAURET

Marie-Jean SAURET est psychanalyste à Toulouse, membre du Pari de Lacan, professeur émérite des universités, chercheur au pôle clinique psychanalytique du sujet et du lien social (LCPI) à l’université Jean-Jaurès.


Voir ses ouvrages

Commentaires (0)

Vous devez vous connecter pour poster un message !