Qu’est-ce qu’il parle !

ROLAND CHEMAMA    VENDREDI 5 FÉVRIER 2021
Blog La psychanalyse en série

Qu’est-ce qu’il parle ! Pour quelqu’un qui connaîtrait de l’intérieur la cure psychanalytique, Philippe Dayan, le praticien de « en thérapie » est bien bavard ! Quelle raison à cela ?

S’agit-il seulement de retenir l’attention du spectateur ? S’agit-il de glisser dans ce que dit le psychanalyste des éléments pédagogiques, de faire comprendre ce qu’est la méthode freudienne ? Ce serait bien louable.

Peut-être cependant faut-il surtout reconnaître que la série donne une image amplifiée de ce qui se passe depuis quelques décennies dans les cures réelles.

On a longtemps cru que la compétence d’un psychanalyste se manifestait dans sa capacité de rester silencieux. Cela pour laisser le patient trouver par lui-même, autant que possible, ce qui est essentiel pour lui. Mais aussi pour éviter les relations « en miroir » qui enferment le patient dans une recherche de reconnaissance là où il s’agit plutôt pour lui d’affronter l’inconnu.

Le choix du silence est donc concevable. Mais trop souvent il installe l’analyste dans une position de surplomb, qui peut impressionner, éventuellement effrayer, son patient. Celui-ci peut dès lors avoir des difficultés à lui parler vraiment. N’est-ce pas un comble ?

Ajoutons que si Philippe Dayan parle beaucoup c’est le plus souvent en s’appuyant sur les mots que ses patients prononcent eux-mêmes, et qui restent la trame de tout l’échange – verbal et non verbal – entre les deux protagonistes. N’est-ce pas l’essentiel de la méthode psychanalytique ?


photo de Roland CHEMAMA

Roland Chemama est psychanalyste à Paris, ex-président de l’Association lacanienne internationale et de la Fondation européenne pour la psychanalyse. Il a dirigé la rédaction du Dictionnaire de la psychanalyse (Larousse). Derniers ouvrages parus : La psychanalyse refoule-t-elle le politique ? (érès, 2019) ; Le métier de psychanalyste (érès, 2016) ; La psychanalyse comme éthique (érès, 2012).


Voir ses ouvrages

Commentaires (4)

Claudine BIEFNOT
05/02/2021 - 20:56

Oui, j’aime beaucoup votre commentaire.

Claude Barazer
08/02/2021 - 13:25

Appui sur les mots certes mais pour l 'essentiel ses interventions se font en réponse au contenu manifeste, à l 'explicite, de ce que ses mots disent.Une écoute pas très disponible à l'ambiguïté et au dire. Conversation, empathie, etc. Ce n 'est pas seulement que le silence passe mal à l'image , c 'est aussi que cette forme très particulière de disponibilité à la parole de l'autre qui caractérise la psychanalyse ne peut que mal se "vendre"à la télé comma ailleurs, aujourd'hui comme au temps de Freud

Karim-vincent ZERDAZI
10/02/2021 - 18:07

Ici,les mots ne sont qu'un prétexte au voyeurisme spectaculaire.On ne s'y appuie que pour le confort du producteur.

Karim-vincent ZERDAZI
11/02/2021 - 16:41

Arte aurait mieux fait d'acheter les droits de diffusion de la série israélienne et de la post-synchroniser.

Vous devez vous connecter pour poster un message !