"Crise actuelle du soin éducatif des mineurs" - Découvrez le Billet de Rémy Puyuelo


   

Mes pensées accompagnent enfants, adolescents, familles et travailleurs sociaux qui œuvrent ensemble dans le médico-social, et plus particulièrement dans les mecs, itep, foyers de l’enfance, pjj… auprès de mna aussi.
Comment, dans cette période de confinement due à une pandémie, continuer à accompagner ces populations à l’identité précaire pour qui la prise en compte du quotidien est fondamentale ? Le soin éducatif est lui aussi une nécessité. Comment travailler à maintenir une continuité, une présence, malgré tout, pour ces sans domiciles fixes psychiques dont les blessures d’enfance s’ouvrent à nouveau dans ce contexte d’insécurité ? Les institutions qui les accueillent sont obligées de remettre en question leur cadre de vie, de soin, voire leur sens. On sait combien l’abord groupal est une   façon  de créer de l’être soi, de l’être ensemble, et de lutter contre la solitude qui pour eux est en fait  plus qu’une séparation, plus qu’une rupture, une véritable implosion de soi, un désêtre.

Il ne faut pas qu’ils soient des oubliés de cette crise sanitaire et sociale, car ils font partie eux aussi des plus vulnérables. Leur mal-être est en lien avec les dommages de nos sociétés en crise.
Pensées solidaires.

Rémy Puyuelo

Voir tous les numéros de la revue EMPAN


Voir tous les billets de nos auteurs

 

 

© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose