à Roger Gentis


Grande figure de la psychiatrie, mais aussi écrivain et critique littéraire. En savoir plus

 

 

 

« C’est avec une grande tristesse et une certaine nostalgie que je me permets de vous faire part du décès de Roger Gentis, psychiatre des hôpitaux publics et psychanalyste, survenu le 1er août 2019 à Orléans. Cette grande figure de la psychiatrie, mais aussi écrivain et critique littéraire, se fit connaître du grand public, alors qu’il était déjà connu comme une figure majeure du mouvement de psychothérapie institutionnelle avec François Tosquelles, Jean Oury entre autres, en publiant en 1969, ce qui se présentait comme un pamphlet : Les murs de l’asile. Il y dénonçait avec colère et avec style, les représentations sociales, idéologiques qui enferment la maladie mentale dans un hôpital devenu asile. En précisant, toutefois, que le véritable asile ce ne sont pas les murs qui le définissent mais ce que nous portons dans nos têtes. Il est troublant, à le relire cinquante ans après, de le trouver d’une actualité brûlante. »

Patrick Faugeras, auteur du livre Rencontre avec Roger Gentis


Roger Gentis faisait aussi partie du comité de rédaction de la revue VST - Vie sociale et traitement.

Il a notamment publié ses chroniques de la Quinzaine :
- Freudaines
- La psychiatrie, ça sert à quoi au juste ?

 

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose