Hommage à Anne-Marie Soulier, poète, traductrice inspirée et pugnace au service de la poésie norvégienne


  

Chers amis en poésie,

C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de notre collaboratrice et amie, Anne-Marie Soulier, le 24 janvier 2020.

Traductrice inspirée et pugnace au service de la poésie norvégienne, elle était elle-même poète et adepte enthousiaste du chant.

Nous l’avions sollicitée, à la suite de la parution aux éditions du Murmure de l’anthologie Trois poètes norvégiens (2011) composée par ses soins, pour traduire un volume princeps (Le blues du coquillage, adressé aux enfants) puis l’œuvre poétique complète de la poète norvégienne Hanne Bramness, qui est sortie sous le titre Le poids de la lumière dans la collection in extenso en 2018.

Entre temps, elle avait composé et traduit pour po&psy un volume princeps de poèmes brefs de Olav H. Hauge sous le titre Bateau de papier, en attendant la publication d’un volume in extenso de l’ensemble des poèmes et d’extraits du Journal de ce poète et traducteur qui fait figure de « poète national » en Norvège.

La maladie d’Anne-Marie l’avait contrainte à différer cette contribution, que nous aurons à cœur de reprendre et éditer, en hommage à cette « force de l’écriture » qu’elle représentait pour nous, et à son indéfectible amitié.

Danièle Faugeras & Pascale Janot

© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose