Thierry Thieû Niang répond à l'hebdomadaire LA VIE



Extrait de l'interview de Thierry Thieû Niang mené par Naly Gérard, publié dans le magazine LA VIE (4 au 17 août 2022)
à l'occasion de la parution du livre Agapè, danser à l'hôpital


EN ACCORD AVEC LE PRÉSENT
« (...) Je ne soigne rien, je ne répare rien. L’art, c’est une façon de masser l’âme. Et cela a des effets. On peut renouer avec la parole, avec le désir. Certains patients retrouvent des appuis physiques et s’assoient autrement. D’autres osent évoquer la transformation de leur corps, comme la perte des cheveux ou la fatigue. Des patients se montrent davantage sûrs d’eux et de leurs émotions. II y a du rire, des pleurs, de la colère. Pour le malade qui a du mal avec le présent et qui a peur de l’avenir, la danse peut aider à se sentir en accord avec le présent. Quand, en marchant avec l’autre, je fais soudain un pas de danse, cela fait sourire. C’est beau et simple, cela console. Je suis, au fond, seulement un déclencheur.
Cette expérience, qui s’est achevée en 2021, a été très forte pour moi. Le livre où j’ai consigné des paroles de patients et mes impressions en constitue une trace. Mon approche peut diffîcilement se transmettre, mais j’envisagerai d’animer un atelier de sensibilisation avec un public d’infirmiers et de danseurs. »

© éditions érès 2022 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose