Un « journal de confinement » de plus ? - Découvrez le Billet de Danièle Faugeras sur l'oeuvre de Ryôishi Wagô


  Pendant 3 mois, du 16 mars au 25 mai 2011,
  le jeune poète et enseignant japonais Ryôishi Wagô
  est resté enfermé isolé dans son appartement de Fukushima.
  Son seul lien avec le monde : les tweets
  qu’il a jetés inlassablement, seconde après seconde,
  sur son ordinateur, comme bouteille à la mer.

   Lire le Billet et l'extrait choisi

   En savoir plus sur le recueil

 

 

 

Des messages que plus de 14000 personnes à travers le Japon ont suivi, lui permettant de « tenir » et d’élaborer sa détresse en un message d’espoir.

Mais de quel 16 mars s’agit-il donc ? de quel enfermement, grevé de destruction : « irradiation » – « pénurie » - « répliques » – « secousses » ?

Ainsi est né SHI NO TSUBUTE (Jets de poèmes - Dans le vif de Fukushima, de Ryôishi Wagô*), traduit en français par Corinne Atlan, illustré d’encres sur papier d’Élisabeth Gérony, et paru chez érès en 2016  dans la collection PO&PSY a parte

Ce livre n’est pas de la littérature.

Ce livre n’est ni un essai ni un document.

C’est de la poésie à l’état pur, dans toute sa force de résistance, de lucidité et de vie.

Danièle Faugeras, co-directrice de la collection "PO&PSY" avec Pascale Janot

Lire l'extrait gratuit de Jets de poèmes


Voir tous les Billets de nos auteurs

 

© éditions érès 2020 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose