Fabio DE AMORIM

photo de Fabio DE AMORIM

Photo HD   

Comme Co-Auteur

Poète, écrivain, journaliste, éducateur, professeur de portugais, de littérature et d'écriture. Auteur du livre de nouvelles Les Suicidaires et autres histoires (Os suicidas e outras histórias), publié par Amazon - il écrit actuellement un livre pour enfants, intitulé « Les Ailes de Miya » ( « As asas da Miya »). Expérience dans plusieurs salles de rédaction de télévision et dans plusieurs salles de classe d'écoles publiques et privées. Passionné de cinéma, Fábio de Amorim est titulaire d'une maîtrise et d'un doctorat en communication audiovisuelle, ayant analysé des œuvres telles que Les Temps modernes, de Chaplin, Metropolis, de Fritz Lang, Cosmopolis, de Cronenberg et Her, de Spike Jonze. Propriétaire du site web caleidoscopiodeamorim.com, où il publie des chroniques, des poèmes et de courts articles.

suicides, kaléidoscope, psychologie, philosophie, histoire brésilienne, métalangage, littérature, poésie, musique brésilienne, technologie, cinéma, télévision, théâtre, communication audiovisuelle, connaissance de soi, psychanalyse, bonheur.

Il a étudié le journalisme (UNESP-SP), puis les lettres (langue portugaise et littérature brésilienne à l'UNIBAN-ANHANGUERA). Professeur d'écriture, de littérature, de portugais et de journalisme. Ecrivain et poète, auteur de nouvelles et de chroniques. Créateur de sa propre méthodologie pour un cours d'écriture dans les écoles. Développement de projets audiovisuels dans les écoles (production de courts métrages avec des élèves de 12 à 16 ans). Maîtrise (2016) et doctorat (2020) en communication audiovisuelle de l'Universidade Anhembi-Morumbi-SP.

Participation au groupe de recherche « Micropolitique de la vie quotidienne : formes esthétiques et narratives dans le documentaire contemporain ».

 

Webinaire : « Pédagogies décoloniales : la production et la circulation des savoirs et des identités par les entités du mouvement noir en Amérique latine » le 22 mai 2020.

 

Production de contenu didactique pour Faculdade das Américas (FAM), au format e-book, en 2019 et 2020 (Conception et planification de produit audiovisuel et d'images, Photographie, Typographie pour le web) et production de contenu pour le cours d'Histoire de l'audiovisuel pour le Centre universitaire des Beaux-Arts de São Paulo.

Article publié: À la recherche du bonheur: presque humains ou presque machines? - La relation technologies/machines versus individus dans la série Almost Human. A été présenté au XIIème Congrès de l'ALAIC, au Pérou, qui a eu lieu les 6, 7 et 8 août 2014.

 

Les Suicidaires et autres histoires, contes de F. de Amorim, São Paulo, publication indépendante sur Amazon, 2020.

Dans ces contes:

Fábio de Amorim propose un recueil de nouvelles qui mêle suspense, terreur, romance, et parodie acide sur la télévision et les clichés machistes, poésie, mémoire imprécise, interprétation des faits, journalisme, cruauté, amour de la vie, métalangage, critique sociale, psychologie, philosophie, tous ensemble et séparément, dans des personnages tourmentés, à la limite, qui cherchent l'amour et ont besoin de se connaître avant tout. Un hommage à la vie à travers la figure de la grand-mère maternelle de l'auteur dans Les Suicidaires (Os Suicidas). Une ironie sur notre relation avec les médias télévisés dans Arrière-plan (Backdrop). Une histoire d'amour qui n'a pas eu lieu dans Rêves (Sonhos). Une analyse des différents types de cruauté dans Cru (Raw). Une histoire répétée et jamais résolue d'un enfant des rues dans Longue histoire... (Longa História). Réflexions sur l'isolement social dès la naissance dans L'Ellipse (A Elipse). Une histoire métalinguistique, sur les apparences, la mémoire imprécise et les points de vue dans Les Désouvenirs (As Deslembranças) avec une fin surprenante. Le dernier conte, La Rose (A Rosa), fait partie d'une trilogie encore inachevée (Patrie Aimée – Pátria Amada). C'est un conte qui utilise des faits historiques et des personnages historiques du Brésil pour raconter quelque chose d'inventé : pourquoi le mécanicien Otávio de Souza a-t-il écrit les paroles de la chanson Rosa, de Pixinguinha ? Personne ne le sait. L'histoire invente la raison. C'est l'argument pour créer l'histoire d'amour entre Otávio et Rosa. Parallèlement à cet amour, l'Histoire du Brésil, à Rio de Janeiro dans les années 10, 20 et 30 du 20e siècle, est racontée en arrière-plan, avec divers faits qui se sont réellement produits. Quelque chose comme Forrest Gump interagissant avec des personnages historiques. Ou bien quelque chose comme dans le film Shakespeare in Love, dans lequel les scénaristes ont inventé pourquoi le dramaturge a écrit Roméo et Juliette. Le projet a si bien tourné que l'auteur F. de Amorim a commencé la deuxième partie (qui se déroule dans les années 1960 à 1970). Et il fera le troisième. Tous les contes, on peut le dire, représentent une appréciation de la poésie, de l'amour et de ses dimensions dans le monde contemporain, même si beaucoup d'entre eux ont été écrits dans les années 1990.

linkedin.com/in/fabiodeamorim Email: fabiodeamorim@hotmail.com



caleidoscopiodeamorim.com

Comme Co-Auteur

Chimères
Numéro 99 - Revue semestrielle
20 janvier 2022
23 €
© éditions érès 2022 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose