J'ai jardiné les plus beaux volcans

  "J'ai jardiné les plus beaux volcans" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

J'ai jardiné les plus beaux volcans


Michel DUNAND

Dans la collection :

J'ai du mal à parler de moi. Je n'y tiens pas vraiment. J'ai donc décidé, de nouveau, dans ce neuvième recueil, et cela sans orgueil, de laisser le plus souvent la parole à certains de mes compagnons de route, ou de mes guides. Ils vous diront forcément, tout en se présentant (vous les connaissez, je pense, en tout cas, pour la plupart d'entre eux), qui je suis, qui je ne suis pas. Mais ne vous fiez pas trop à leurs propos. Je reste un écrivain...

Michel Dunand est né en 1951 à Annecy, dont il dirige la Maison de la poésie. Poète lui-même et récitant très actif, il anime depuis 1984 la revue Coup de soleil (poésie et art).
 

Mise en vente le 5 juin 2014.


A propos de l'auteur

Né à Annecy en 1951, Michel Dunand, ancien enseignant, dirige la Maison de la poésie dans cette même ville et anime avec ferveur depuis 1984 la revue Coup de soleil (poésie et art). C'est un récitant très actif qui travaille souvent avec des musiciens. Un CD a vu le jour en 2011 : Un éternel présent (textes de Michel Dunand lus par l'auteur, musique originale). Il a publié huit recueils de poèmes et collaboré avec de nombreux plasticiens (livres et travaux d'artistes). Trois de ses ouvrages ont été traduits en arabe par le poète tunisien Azouz Jemli.

Grand voyageur, il a exploré à peu près tous les continents (y compris celui DE l' « âme »...).

Consultez la page dédiée à l'auteur sur le site de la collection P0&PSY en suivant ce lien.

Détails
Parution : 5 juin 2014
EAN : 9782749241357
10.5x15, 96 pages
Po&psy princeps
Thème : Po&psy

Imprimer cette page
Résumé

Des notations poétiques denses qui vont à l'essentiel et où l’auteur mêle esprit des lieux et réminiscences littéraires.

Sur un cahier standard « Oxford 96 pages », Michel Dunand a reporté, de sa fine écriture soignée, ses notes de voyage, dont on a du mal à déterminer s'ils sont réels ou imaginaires, en tout cas toujours liés aux littérateurs et poètes qu’il semble fréquenter intimement, comme des « compagnons secrets ».

Revue de presse

2014, Revue Texture, par Michel Baglin


2014, Maison de la poésie - Blog


© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose