L’usage de substances psychoactives se répand partout, de la rue au milieu festif, de l’usine au chantier, du stade à l’école… et fait l’actualité. Mais que savons-nous des hommes et des femmes s’inscrivent dans la prévention et la réduction des risques qui lui sont liés ou encore apportent des soins à ceux qui en souffrent ? Que savons-nous de leur travail, qu’il soit professionnel, bénévole, militant ? Que savons-nous des outils qu’ils mettent en œuvre et des nouveaux dispositifs qu’ils expérimentent ? Qu’advient-il des principes qui structurent leur pratique et des valeurs auxquelles ils se réfèrent à l’épreuve de la professionnalisation et de l’institutionnalisation ? Ce dossier de la Nouvelle Revue de Psychosociologie interroge les différents sens de l’usage moins pour eux-mêmes que pour répondre à ces questions.