Peut-on grâce aux médicaments éviter aux enfants les embarras psychiques liés à leur développement et aux accidents de la vie ? Risque-t-on, en gommant artificiellement les difficultés, de court-circuiter le travail intérieur nécessaire à chacun pour frayer son propre parcours face aux exigences de la vie, organique, psychique et sociale ?

Les médicaments psychotropes sont des substances chimiques susceptibles de modifier l’activité mentale. S’ils peuvent avoir des effets bénéfiques indiscutables et reconnus chez les adultes, les prescrire à des enfants divise les praticiens quant aux objectifs recherchés dans des situations cliniques différentes : difficultés scolaires, troubles du comportement, dépressions, troubles du sommeil, difficultés de l’attention, agitation, etc.

Souhaitons-nous traiter la chimie du cerveau pour une efficacité symptomatique immédiate ? Ou choisissons-nous, dans un projet plus durable, d’aider un enfant à cheminer par la parole à partir de sa souffrance ? Ou les deux simultanément ?

Sur ce sujet sensible, aux multiples enjeux, les cliniciens ont besoin de repères précis et rigoureux pour ajuster au mieux leur position thérapeutique et évaluer le « sur mesure » le plus pertinent pour chaque enfant ou adolescent. C’est ce que propose cet ouvrage, à partir de l’expérience de praticiens de la clinique singulière ou institutionnelle et des prescripteurs de traitements appropriés.


Prix
Papier - 20.00 €
Détails
Parution : 29 août 2019
EAN : 9782749264363
14x22, 176 pages
Psychanalyse et clinique
Thème : Psychanalyse