Une institution de protection de l'enfance peut-elle être bien traitante ?

Une institution de protection de l'enfance peut-elle être bien traitante ?


Numéro 5 - Revue semestrielle

Avec la participation de Patrick ALECIAN, CLAVEAU-MILANETTO, Anahit DASSEUX TER MESROPIAN, Pierre DELION, Laurette DETRY, Fabienne FOIGNET-POHREN, Voskan KIRAKOSYAN, Sylvie LAPUYADE, Anne-Marie MARTINEZ, Lilit MNOTSAKAYAN, Narine PAPYAN, Anne-Marie ROYER

Dans la revue :

On admet l’existence d’une maltraitance institutionnelle, on connaît des lieux institutionnels, des placements d’enfants, des foyers fonctionnant mal vis-à-vis des enfants dont ils ont la charge. La notion de bientraitance trouverait là sa justification. La question est pourtant de savoir si cette notion permet de faire évoluer les pratiques professionnelles, de mieux « prendre en charge » ou bien d’éviter de mettre au travail ce qui nous traverse et d’empêcher la créativité qui trouve sa source dans la rencontre. L’urgence de ces questions devrait susciter réflexions et cas cliniques nous permettant d’y voir plus clair.

Ce numéro comprendra également trois articles traitant des conséquences psychiques graves supportées par les très jeunes arméniens engagés dans la  violence du conflit qui s'est tenu au Haut Karabakh en décembre dernier. Il nous a semblé prioritaire de présenter cette réalité qui pourra faire l'objet d'un prochain numéro complet. 

 

 

Prix
Papier - 21.00 €
Détails
Parution : 12 août 2021
EAN : 9782749270685
Cahiers de l'enfance et de l'adolescence
1/2021
Thème : Enfance & parentalité