Vieillir comme le bon vin, acquérir de la maturité, devenir meilleur, « prendre de la bouteille »… La comparaison peut paraître désuète, absurde ou dangereuse, pourtant, la métaphore du vin qui, vieillissant, se bonifie ou s’abîme est intéressante à filer.

Médecin, œnologue, psychanalyste, sociologue, philosophe explorent ce lien possible entre la vieillesse des humains et celle du vin, comme si cette dernière pouvait nous donner des repères, des idées, nous aider à penser notre vieillesse comme une bonification continue.

Serait-ce un défi à relever, pour celles et ceux qui doutent de ce qui pourrait leur arriver de bon dans l’avancée en âge ? Cette réflexion nous conduit à ouvrir, avec le sourire mais très sérieusement pourtant, des questions sur le sens de ce que nous vivons en vieillissant et/ou de ce que nous faisons vivre parfois à celles et ceux qui vieillissent.

Les recommandations d’usage raisonnable du vin ne manquent pas, on le comprend, mais il se pourrait pourtant que le plaisir du vin et le plaisir de vivre ne soient pas étrangers. Plaisir de sentir, goûter, partager, savourer, déguster, apprécier, s’émerveiller, et vivre, longtemps, à en devenir vieux, très vieux même.


Prix
Papier - 13.00 €
Détails
Parution : 2 septembre 2021
EAN : 9782749271101
11x17, 160 pages
L'âge et la vie - prendre soin des personnes âgées et des autres
Thème : Gérontologie