La violence faite aux femmes continue de détruire psychologiquement et de tuer chaque année des milliers de femmes partout dans le monde. La lutte contre ce fait de société longtemps occulté est désormais reconnue grande cause nationale par les pouvoirs publics. Cet ouvrage s'inscrit dans le droit fil des conquêtes des femmes pour le respect de leur image, de leur corps, et de leur équilibre psychologique.

Dans la diversité de leur approche, les auteurs, chercheurs ou professionnels (justice, gendarmerie, services sociaux, associations), donnent à comprendre les sources de la violence et questionnent, sous différents angles (historique, culturel, juridique, social), les problématiques qui traversent la question des violences conjugales. Tout en se mobilisant pour agir aujourd'hui, ils insistent sur la nécessité de construire pour demain une société plus solidaire basée sur le respect de l'autre en commençant par les institutions existantes ‒ modes d'accueil de la petite enfance, école, espaces publics et lieux de travail.


Ginette Francequin est maître de conférences en psychologie clinique et sociale, à la Chaire de psychologie du travail du Conservatoire national des arts et métiers, membre du Laboratoire de recherches LISE-UMR-CNRS, membre associé au Laboratoire de changement social, Paris VII.


Mise en vente le 04 novembre 2010

 


Prix
Papier - 25.50 €
PDF  - 17.99 €
EPub  - 17.99 €
Détails
Parution : 4 novembre 2010
EAN : 9782749213019
14x22, 344 pages
Sociologie clinique
Thème : Société