Histoires de noms

  "Histoires de noms" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Lettre de l'enfance et de l'adolescence - GRAPE

Menu : Sommaire   

Nommer a une dimension créatrice, une fonction d'identification. Nommer place l'enfant attendu dans sa filiation, d'où s'organisent ses droits et ses devoirs. Le choix des prénoms indique le désir et la projection sur l'enfant idéal qui précède l'enfant réel. Mais qu'en est-il pour les enfants nés sous X, amenés à changer de nom pour échapper à l'extermination, ou ayant un nom caché, ou bien deux prénoms, un pour le social, un pour l'intime ? Les jeunes qui se donnent des prénoms fictifs ou se font représenter pas des avatars, témoignent-ils d'un malaise de la civilisation ? Dans le champ du savoir et dans le champ social, le fait de nommer, dé/nommer, voire re/nommer, ne correspond-il pas à des moments politiques, économiques, liés à l'évaluation, au contrôle ? Cette novlangue modifie-t- les pratiques des champs médico-psycho-socio-éducatifs ? N'entraîne-t-elle pas des problèmes dans les partenariats ? Dans le champ du droit, la nomination et la qualification d'un acte comme délit ou crime ne sont-elles pas une partie essentielle du travail judiciaire ? La nomination peut aussi induire, ségréguer, exclure, influencer l'image que l'on se fait d'une personne, ou avoir des effets identificatoires comme la nomination à l'origine dépréciative de minorités, telles que queer, marane, etc.
Enfin que dit-on quand on parle au nom de... ?

A propos de l'auteur

Psychologue clinicienne, longtemps psychothérapeute en placement familial puis CMPP, Martine Menès est psychanalyste, membre de l’Ecole de psychanalyse des Forums du champ lacanien.

 

 

Détails
Parution : 24 mai 2012
EAN : 9782749216430
Lettre de l'enfance et de l'adolescence - GRAPE
1/2012
Thème : Enfance & parentalité
  Du même auteur

Psychanalyse et clinique
© 2016
14x22 128 p. 15 €
© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose