Enseignants et éducateurs face au handicap

  "Enseignants et éducateurs face au handicap" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

L’École ne peut plus être pensée comme un territoire qui s’arrêterait là où commence celui de la filière spécialisée, représentée en France par le secteur médico-social. Désormais, les acteurs éducatifs doivent s’engager dans une logique d’actions où prévaut le projet de l’enfant, un projet sur lequel les capacités d’expertise des uns et des autres se combinent pour travailler dans la continuité.

Derrière cette volonté, l’enjeu significatif est celui d’un rapprochement entre deux cultures, celle des professeurs des écoles d’une part, celle des éducateurs spécialisés d’autre part.

Ces acteurs étant amenés à coopérer pour répondre au droit à la scolarisation, cet ouvrage met en lumière une nouvelle forme de dialogue entre eux. C’est à cela que s’emploient les auteurs en écho tant à leurs recherches qu’à leurs actions sur le terrain. Leur réflexion ouvre des pistes de compréhension et d’action visant l’emprunt d’une nouvelle voie, celle qui mène à une culture en commun.


A propos des auteurs

Sandrine Amaré, docteure ès sciences de l’éducation, est directrice pédagogique au Collège coopératif Auvergne Rhône-Alpes. Éducatrice spécialisée durant une dizaine d’années, elle a assuré la fonction d’interface entre l’Éducation nationale et le secteur médico-social.

Philippe Martin-Noureux, docteur ès sciences de l’éducation, est enseignant spécialisé auprès des élèves considérés comme étant en grande difficulté scolaire et maître formateur à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de Lyon.

Détails
Parution : 3 avril 2017
EAN : 9782749254654
13.5x21, 288 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap
Résumé

Comment penser une coopération entre enseignants et éducateurs spécialisés pour la scolarisation des enfants en situation de handicap ?

L’école ne peut plus être conçue comme un territoire qui s’arrêterait là où commence celui du médico-social, et inversement. Les acteurs de ces deux champs sont désormais invités à s’engager dans une démarche de coopération, en dépassant le clivage traditionnel. Il s’agit d’un réel tournant dans la longue histoire de ces deux « univers » qui se sont construits en opposition. En quoi les singularités culturelles des enseignants et des éducateurs spécialisés constituent-elles aujourd’hui des facilitateurs ou des obstacles ? La clé d’une nécessaire coopération suppose-t-elle une reconfiguration des espaces d’éducation que sont l’Éducation nationale et le secteur social ou médico-social ?

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose