Jean-Christophe PINPIN

photo de Jean-Christophe PINPIN

Photo HD   

Jean-christophe Pinpin est art-thérapeute, diplômé de la faculté de médecine de Toulouse (Toulouse III) en D.U. de "psychiatrie, psychothérapie médiatisées et créativité".

Actuellement en D.U. de "criminologie, victimologie et psychopathologies médico-légales".

je consulte en cabinet à mon adresse : 36, rue du bastion 09 350 Daumazan sur Arize. Je peux aussi me déplacer au domicile de mes patients. Je suis joignable au

- 05-61-69-91-98

- 06-87-26-45-36

Enfin, comme je suis spécialisé dans les publics empêchés et /ou judiciarisé (foyers ouverts et fermés, détentions, j'effectue aussi des missions de plusieurs semaines sur site.   

addictions, mineurs en difficulté, dangerosité psychiatrique et ciminologique, état-limite, psychose, agressivité et violence, délinquants sexuels, problématiques incestuelles, ateliers d'écriture thérapeutiques, écrit de réparation.

De l'atelier d'écriture comme médiation culturelle occupationnelle à l'atelier d'écriture thérapeutique, le chemin est aussi long que les publics difficiles. J'ai, depuis fort longtemps, été attiré par les publics difficiles, empêchés, en marge.

D'abord libraire et écrivain de "polars", j'ai animé mon premier atelier d'écriture à la maison d'arrêt de Bayonne (1996). Ensuite, au centre de détention de Muret (cinq ans), dernièrement à la maison d'arrêt de Metz. j'ai aussi travaillé avec les jeunes des classes SGPA et de remédiations des quartier du Nord Toulouse, ainsi qu'avec des jeunes en difficultés soit en milieu scolaire, dans les quartiers et en détention. Enfin à partir de 1997 et durant 4 ans je suis intervenu en foyer ouvert PJJ avec des mineures en danger. C'est dans cette institution que, grâce à sa directrice d'alors, Madame Béatrice Ségura -psychologue clinicienne, j'ai commencé à comprendre ce qui se déroulait en atelier d'écriture et quels pouvaient en être les enjeux thérapeutiques. C'est aussi Madame Ségura qui m'a incité à m'inscrire au DU de "Psychiatrie, psychothérapies médiatisées et créativité" en 2006, afin de théoriser ma pratique et d'apprendre le b-a, ba du métier. Madame Ségura supervise toujours ma pratique.

 

lectures fondatrices techniques : Claude Ballier, Anton Ehrenzweig, Sandor Ferenczi, Freud, Gérard Pirlot, Winnicott... et beaucoup d'autres...

lectures fondatrices littéraires : Jean Genet, Albertine Sarrazin, Albert Londres (l'homme qui s'évada), Joseph Kessel (Tous n'étaient pas des anges), les mémoires de Vidocq... Et toute la littérature de bagne et de détention...

En cours d'adhésion à la Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie, je m'intéresse toujours au public en détention. Actuellement, je prépare un travail sur les modéles identificatoires cinématographiques des mineurs incarcérés. Je suis en train de réfléchir aussi sur les addictions et la délinquance intra-muros.

je me passionne pour l'histoire de la détention, particulièrement pour l'histoire du bagne de Cayenne et l'art des bagnards. Et je posséde une collection d'instruments d'écriture, du porte plume aux machines à écrire, en passant pas les plumes, buvards,encriers, vieilles bouteilles d'encre...   

"bagnard en écriture". Les temps modernes n°595, 1997. Editions Gallimard, Paris.

Un film documentaire a été réalisé sur mon  travail d'écrivain et d'animateur d'ateliers d'écriture au centre de détention de Muret : "oeil pour oeil". Film de la Castagne.

jeanchristophe.pinpin@gmail.com



Comme Co-Auteur

enfances & PSY
Numéro 53 - Revue trimestrielle
© 2012
18 €
Empan
Numéro 77 - Revue trimestrielle
© 2010

Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose