Dominique GAUCH

photo de Dominique GAUCH

Photo HD   

Dominique Gauch est psychanalyste, installée à Paris, inscrite à la Société de psychanalystes du IVe groupe. Elle est aussi théologienne, diplômée de l’Institut protestant de théologie de Montpellier. Après des études scientifiques, face aux épreuves de sa propre existence, elle entame un long et profond travail de psychanalyse, étroitement lié à la question de la foi, redécouverte sous la forme d’une vraie affection pour les textes bibliques

Freud a, dans son oeuvre, insisté sur ce temps "autre", le temps de "l'après-coup", temps durant lequel il devient possible de se ressaisir du sens d'un parcours de vie, de se rendre compte qu'il y a depuis presque toujours une logique à l'oeuvre en soi et dont nous sommes inconscient. Non un destin mais un désir inconscient qui suit sa propre logique. Pour le poète Benjamin Fondane, peu importe la biographie de ses auteurs, ce qui lui importe est la matière existentielle qui est la matière même de leur oeuvre. Peu importent les évènements de ma vie, sa matière est matière existentielle à l'épreuve de l'amour, de ses bonheurs et de ses ruptures; du bonheur de naissances; mais aussi à l'épreuve de la mort de ceux que j'aime, à l'épreuve d'un indicible trop souvent de nos jours confondu avec l'objet d'une croyance religieuse et exposé à une indifférence de bon aloi ou réduit à une chimère. Ce sera pour moi la découverte d'une foi là depuis la petite enfance et qui se révèlera être foi poétique. Avec elle ma vie devient "destin poétique", non que je sois devenue poète, je n'en ai pas le talent, mais habitée par la question de l'Altérité, d'une Altérité radicale...

Foi, psychanalyse, Bible, expérience poétique, pensée existentielle, croyance religieuse, idéal, Autre, Altérité, Dieu, désespoir, Absence habitée...

Je devais devenir médecin pour répondre au désir de mon père. Je ne savais pas encore qu'un long parcours universitaire et empirique allait me conduire à devenir certes, thérapeute, mais autrement, non plus appuyée sur un savoir scientifique mais une expérience : expérience de l'inconscient dans les effets de transfert, levier d'une psychanalyse; mais plus encore, expérience existentielle. C'est donc sous les effets d'un conflit entre deux désirs, celui de mon père à mon égard, et mon propre désir encore énigmatique, que j'ai abandonné mes études de médecine au bout de deux ans. Non! Je les ai fuies! Ma maîtrise de biologie biochimique, mon doctorat de Pharmacie, suivi d'un DESS de Sciences de l'Éducation furent des compromis, des étapes sur mon chemin. C'est mon désarroi intérieur qui me décida à entamer une psychanalyse... Toute véritable expérience appelle une pensée  structurée. Suivirent un DEA de psychanalyse, une maîtrise de Théologie... jusqu’à la découverte de la poésie et de la pensée existentielle de Benjamin Fondane, de Léon Chestov....Je me découvris entre deux domaines de pensée, psychanalyse et foi poétique... Mon parcours se révélait chemin de vie....

 

 

Mon intérêt premier ? L'autre sur son propre chemin, c'est pour cela que je suis psychanalyste ! J'écoute de plus en plus cette contradiction entre deux désirs en lui, celui des Autres de sa vie et la singularité de son propre désir, sa propre altérité. Je crois de plus en plus qu'il y a beaucoup de souffrances psychiques qui sont non seulement dues à l'emprise sur le corps par la séduction incestueuse mais aussi, au refus ou au mépris de l'altérité la plus secrète d'un sujet. Psychanalyse et pensée existentielle (qui est une pensée qui ne fait pas l'impasse sur la question du rapport de l'homme à Dieu, soit la question de la foi) sont deux domaines de pensée différents,irrédutibles l'un à l'autre et enchevêtrés car leur force est force du désir. Une expériecne intérieure doit pouvoir être pensée pour que le sujet s'inscrire dans une vie parmi les autres. L'erreur serait de réduire un travail de parole et de pensée à une activité intellectuelle. Les effets de l'écoute, de la parole et de la rencontre, d'une certaine lecture, sont concrets... 

Quelques articles publiés dans des revues théologiques ou psychanalytiques et dont les thèmes ont toujours été (malgré moi!) à la marge des corpus orthodoxes: la psychanalyse et la foi; la vérité dans la clinique psychanalytique... 

mail: gauch.dominique@gmail.com

site: www.dominique-gauch-psychanalyste.fr



Comme Auteur

Inconscient et spiritualité
© 2017
11.5x20 224 p. 18 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose