Aider à vivre

  "Aider à vivre" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier
Aider à vivre

Catherine DE BECHILLON

Aider à vivre

Propos sur le travail social


"Au terme d'une très longue carrière, j'ai souhaité, par mon témoignage, faire mieux connaître cet étonnant métier qu'est le travail social. J'ai souhaité que demeure le souvenir de rencontres si diverses avec des hommes. des femmes et des enfants qui ne soupçonnaient pas que leur richesse intérieure plus que leur détresse donnait un sens à leurs vies. J'ai rencontré les uns et les autres dans le cadre protecteur d'un bureau, mais aussi a leur domicile et dans toutes sortes d'autres lieux, des cafés, des trains, ma voiture, la rue si neutre et impersonnelle et par là propice à bien des échanges, l'hôpital, la maternité, la prison et dans cet établissement de soins dont j'ai pris la responsabilité pendant quatorze ans.

Cette seule énumération marque une des originalités de notre métier : il petit s'exercer en tous lieux et donc il s'ancre dans la vie. Elle ne suffit pas cependant pour dire la difficulté qu'il peut y avoir à être professionnel, à être reconnu comme tel, tout en buvant un café sur une table de cuisine en bon voisin ; ou en jouant avec un petit enfant ; ou en faisant des gestes d'une grande banalité comme d'accompagner dans une démarche celui qui a trop peur d'autrui pour la faire seul. Et chacun de nous garde en mémoire des moments particuliers, de ces moments où nous avons appris notre métier mieux que dans nos études...

Le temps est venu pour moi de reprendre certaines des étapes de la réflexion qui a rythmé ma vie professionnelle. Ai-je raison de penser que, dans l'apparente diversité de nos actions, l'enjeu est toujours d'aider à vivre ?"

C.B.

Dans la collection

Trajets

À propos de l’auteur·e
Détails
Parution : 1 janvier 1998
EAN : 9782865865772
16x24, 208 pages
Trajets
Thème : Société

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2022 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose