Dépression de vie, dépression de mort

  "Dépression de vie, dépression de mort" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

La conflictualité dépressive occupe une place centrale dans le développement de la vie psychique qu’elle accompagne ou, au contraire, entrave. Elle peut être décrite comme une situation dynamique comprenant l’ensemble des affects et des sentiments éveillés par la perte des objets investis libidinalement. Elle se traduit par des altérations, voire des perturbations plus ou moins importantes et évidentes de l’autoestime et/ou de l’humeur. Dans son travail thérapeutique avec les enfants et les parents, Francisco Palacio Espasa a été frappé par l’importance des deuils mal résolus sur l’ensemble de la vie intrapsychique et interactive, et par les chaînes transgénérationnelles de transmission de la dépressivité. C’est à la problématique de cette conflictualité dépressive, à sa genèse et à ses avatars qu’il a consacré cet ouvrage.

Croisant ici sa riche expérience clinique et son questionnement théorique, il s’attache à définir les différents paliers que la conflictualité dépressive peut rencontrer selon les individus ou chez un même sujet. En effet, dans la lignée des idées de Bion, l’auteur soutient que coexistent chez toute personne des fonctionnements psychotiques et névrotiques. Ainsi, chaque sujet abrite différents fantasmes de perte : destruction catastrophique des objets, dommages graves ou mort des objets, perte de leur amour. C’est la prédominance de l’une ou l’autre forme de ces fantasmes, pour des raisons structurelles de la personnalité sous-jacente, ou conjoncturelles (pertes dans l’environnement), qui détermine les affects éprouvés par le moi, ses différents mécanismes de défense, et ainsi la sévérité de la conflictualité dépressive. L’évaluation clinique approfondie de cette problématique doit pouvoir orienter le travail thérapeutique pour qu’à côté de la douleur et de la tristesse devenues conscientes émerge l’affect redouté de la culpabilité.

Les avancées théoriques et cliniques que propose ici Francisco Palacio Espasa contribuent à renouveler les stratégies thérapeutiques en intégrant la complexité et la diversité psychopathologiques infantile et familiale.

Psychiatre et psychanalyste, Francisco Palacio Espasa est professeur ordinaire et chef du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de Genève.

Avec la collaboration de Luc Magnenat et de Corinne Strubin-Rordorf.

Mise en vente le 15 mai 2003


A propos de l'auteur

Francisco Palacio Espasa est ancien professeur honoraire et chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à Genève, responsable de centres de jour (HUG) pour enfants autistes et psychotiques, membre titulaire de la SSPsa, fondateur de la COSPEA. À présent il travaille en privé.

Détails
Parution : 1 janvier 2011
(1ère édition 2003)
EAN : 9782749201207
14x22, 232 pages
La vie de l'enfant
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose