Hommes parmi les hommes

  "Hommes parmi les hommes" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

 

« Le seuil de l’atelier à peine franchi, la belle Iseult presse le pas, file vers son chevalet. Là, avide, elle force les tubes, les écrase, les oblige à vomir leurs ventres… Une fois cela, goulument, elle plonge le pinceau dans la pâte, contraint les couleurs à se dire, gave la brosse de matière épaisse, l’emmène d’une glissade jusqu’aux rivages de la toile et… délicatement, pose la touche. L’huile se fait d’argan, tisse la peau, devient sang et chair. Peindre est affaire de peau. Peindre est histoire de corps et visages… La toile se fait miroir, reflet de soi. La toile devient lieu de retrouvailles avec cet autre, semblable et différent… Cet autre qui nomme et dit la place en humanité. Iseult peint, se peint, nous peint… Hommes parmi les Hommes. »

Les images sont des portraits au crayon de femmes et d’hommes rencontrés à l’hôpital psychiatrique. Les histoires disent de minuscules éclats de vivre, de petits riens. Elles racontent les détails de la vie, les petits endroits où se niche le cœur de notre être. Les fous sont nos frères, nos sœurs, nos pères, nos mères, ils sont parts de nous-mêmes… Ce recueil vient dire aussi les talents et les faiblesses de ceux qui en prennent soin.

Mise en vente le 17 avril 2014.


A propos de l'auteur

Claude Sansberro, ergothérapeute, diplômé en art-thérapie (ATEPP-CEFAT), titulaire d’un DESS de psychologie clinique (Paris VII), travaille depuis trente ans auprès de malades mentaux.

Détails
Parution : 17 avril 2014
EAN : 9782749241142
11.5x16, 136 pages
Questions de psychiatrie
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Ce recueil d’images et de courts récits se lit comme un livre, et se regarde comme un carnet de dessins. Il vient dire l’irréductible humanité des fous. Derrière ces  anecdotes rapportées dans un langage simple, les théories permettant de penser la souffrance et soutenir le soin se devinent aisément.

Les images sont des portraits au crayon de femmes et d’hommes rencontrés à l’hôpital psychiatrique. Les histoires disent de minuscules éclats de vivre, de petits riens. Elles racontent les détails de la vie, les petits endroits où se niche le cœur de notre être. Les fous sont nos frères, nos sœurs, nos pères, mères, cousins, cousines, ils sont parts de nous-mêmes… Ne l’oublions pas. Ce recueil vient aussi dire les talents et les faiblesses de ceux qui en prennent soin.

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose