Quelle psychanalyse pour demain ?

  "Quelle psychanalyse pour demain ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Quelle psychanalyse pour demain ?


Nicholas RAND

Dans la collection :



Analyser à partir d'idées reçues risque d'étouffer la voix des souffrances individuelles, telle est la conviction de Nicolas Abraham (1919-1975) et de Maria Torok (1925-1998) dont l'œuvre entreprend un travail de redécouverte du texte freudien, contemporaine de celle de Jacques Lacan, mais orientée vers une tout autre conceptualité.

Partant des notions de traumatisme et d'introjection, dans une perspective proche de celle de Sandor Ferenczi (1873-1933), Abraham et Torok sont à l'origine de quelques notions-clés de la psychanalyse d'aujourd'hui : les secrets de famille intergénérationnels (théorie du fantôme), la honte irréparable, l'enterrement psychique de vécus indicibles (crypte), le deuil impossible (maladie du deuil), renforçant ainsi l'inspiration première de la psychanalyse freudienne, l'exploration profonde et la guérison des maux psychiques.

Cet ouvrage, qui s'appuie sur la publication de larges extraits de textes et notes inédits, révèle pour la première fois la théorie globale du psychisme élaborée par Abraham et Torok. Forts d'une conception transindividuelle, multigénérationnelle, voire groupale, du psychisme, ces auteurs sont parvenus à une révision de tous les grands thèmes de la psychanalyse classique.

L'enfant au sein de sa lignée familiale, les découvertes du sexe et la création de soi, les épreuves et les introjections du nouveau comme moteur de l'organisation psychique, la constitution du sujet et les pouvoirs du mensonge, les élaborations et les ennemis de la vie psychique, les maladies du secret, les tombeaux dans la vie du moi, la fonction sociale et socialisante de la psychanalyse, l'accueil de la singularité inaliénable de chacun, voici quelques titres d'un vaste remaniement du champ analytique dégagé par Nicholas Rand dans sa lecture novatrice de l'œuvre d'Abraham et Torok. Cette réévaluation générale place à nouveau la psychanalyse au cœur des débats de société et des sciences de l'homme.

Nicholas Rand, professeur de littérature à University of Wisconsin-Madison (USA), a collaboré avec Maria Torok entre 1981 et 1996. Questions à Freud, qu'il rédige avec elle en 1995 (Les Belles-Lettres), participe au travail de renouvellement interne de la psychanalyse freudienne. En France, il a publié Le cryptage et la vie des œuvres (Aubier, 1989) et a assuré l'édition posthume des inédits de Maria Torok réunis sous le titre Une vie avec la psychanalyse (Aubier, 2002).


A propos de l'auteur

Détails
Parution : 11 novembre 2001
EAN : 9782865869602
16x24, 168 pages
Transition
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Alors que la psychanalyse classique s'essouffle sur ses propres dogmes et rigidités, l'œuvre de Nicolas Abraham (1919-1975) et de Maria Torok (1925-1998) offre une théorie globale de la psyché à partir de quelques principes souples et maniables dans le seul but de libérer l'infinie variété des créations, des vécus et des drames humains. Pour ces auteurs, il faut refondre voire abandonner toute théorie qui ne cadre pas avec le vécu des patients. Mais s'ils mettent en cause nombre de principes théoriques, ainsi que des cas cliniques freudiens, jamais ils n'abandonnent leur conviction quant à la valeur première de la démarche analytique. La psychanalyse rénovée qu'ils proposent découle d'une série de modifications apportées au freudisme, mais elle reste ancrée dans la problématique de la sexualité infantile, l'inconscient, l'interprétation des rêves et l'importance du transfert dans la situation analytique.

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose