Gwendoline MALOGNE-FER

photo de Gwendoline MALOGNE-FER

Gwendoline Malogne-Fer est sociologue, postdoctorante au groupe Sociétés religions, laïcités (CNRS-EPHE) à Paris.

Comme Co-Auteur

Genre - Égalité des sexes - Protestantisme - Féminisme religieux - Féminisation et professionalisation des ministères - Migrations - Polynésie française - Iles Cook - Nouvelle-Zélande

J'ai soutenu en 2005 une thèse en sociologie à l'École des hautes études en sciences sociales sous la direction de Danièle Hervieu-Léger intitulée « Quand les femmes prennent la parole » : démocratisation insitutionnelle et professionnalisation des ministères au sein de l'église évangélique de Polynésie française.

Je poursuis mes recherches sur les églises protestantes de migrants polynésiens en Nouvelle-Zélande et aux îles Cook.

Les femmes dans l'église protestante mâ'ohi. Religion, genre et pouvoir en Polynésie française, Paris, éditions Karthala, 2007.

Avec Y. Fer (sous la direction de). 2009. Anthropologie du christianisme en Océanie, Paris, L'Harmattan.

Articles

« Protestantisme en migration : entre les îles Cook et la Nouvelle-Zélande », Autrepart, n° 56, 2010.

« L'accès des femmes au pastorat : le cas de l'église évangélique de Polynésie française », n° 138, 2007.

Comme Co-Auteur

Questions de société
© 2011
16x24 264 p. 23.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose