Reynald BRIZAIS

photo de Reynald BRIZAIS

Photo HD   

Reynald Brizais est maître de conférences en psychologie sociale, UFR de psychologie, université de Nantes ; responsable pédagogique Master ingénierie et gestion des interventions sociales ; responsable pédagogique diplôme d'État d'ingénierie sociale.

Mobile : 06 82 28 88 85
Mail : reynald.brizais@univ-nantes.fr

 

Évaluation - Pratiques sociales - Déviance (traitement social) - Institution spécialisée - Famille - Handicap - Institution de soin - Secteur social médico-social - Intervention sociale 

Diplômes
Doctorat en psychologie - EHESS (École des hautes études en sciences sociales)Paris - 1985
DEA psychologie sociale - Nanterre - juin 1981
DESS psychologie pathologique - Rennes - juin 1980
Activités antérieures et annexes
Psychologue clinicien, ADSEA Loire-Atlantique - 1980-1985
Formateur, institut formation recherche animation des métiers éducatifs et sociaux La Classerie, 116 rue de la Classerie, 44000 Rezé-lès-Nantes - 1983-1994
Vacataire : CREAI Pays de la Loire (depuis 1990), École nationale de la santé publique - Rennes, CR PJJ Paris, Vaucresson, CRF PJJ - Rennes (35), École nationale de la magistrature - Bordeaux...

Travaux d'études et de recherche

Perspectives actuelles


Le champ de la délinquance, tant chez le majeur que le mineur, est devenu un enjeu sociétal majeur. La délinquance interroge avec force la cohésion sociale, et fait symptôme d'un lien social distendue, pour ne pas dire parfois rompu. Le « passage à l'acte » y est ressaisi en « infraction » et des réponses sociales sont de plus en plus attendues, voire exigées.

1. Le traitement pénal des délits - Le fonctionnement de l'appareil de justice
• Contrat de recherche ANR 2009-2012 [ANR-08-GOUV-020 - R01] - Une évaluation de l'administration de la justice pénale : les nouveaux traitements des délits. La recherche est coordonnée par Jean Danet, maître de conférences HDR, membre du laboratoire de recherche DCS UMR-CNRS 3128.
• Nous assurons la responsabilité scientifique de l'axe Approche psychosociologique dans cette équipe de dix chercheurs.
Les partenaires sont :
- Droit et changement social UMR-CNRS 3128 ;
- le CENS (Centre nantais de sociologie) ;
- la Faculté de psychologie de Nantes ;
- l'UFR de droit de l'université de Reims ;
- centre Jean Bodin de l'UFR Droit d'Angers.

2. « Troisième voie pénale » et mesures « alternatives aux poursuites ou à l'incarcération
Les « mesures sociojudiciaires », en particulier dans le cadre de la « troisième voie pénale », ont été pensées comme des mesures « alternatives aux poursuites ou à l'incarcération ».
Nos travaux portent depuis ces dernières années sur une évaluation au plan national des pratiques engagées dans ce champ sociojudiciaires par les associations habilitées. Celles-ci sont constituées dans un réseau fédératif, Citoyens & Justice - Fédération nationale des associations sociojudiciaires (siège social : 351 boulevard du Président Wilson - 33073 Bordeaux Cedex 05 56 99 29 24
- http://www.citoyens-justice.fr) qui représentent le réseau national des associations [150] gérant des mesures dites « sociojudiciaires », c'est-à-dire des mesures de troisième voie pénale, et/ou mesures dites alternatives aux poursuites ou à la détention, pour des justiciables mineurs ou majeurs. La Fédération C&J, avec l'appui des directions du ministère de la Justice, finance et accompagne notre recherche. La question posée, et dont la portée en termes de résonance sociopolitique est forte, est celle de l'« utilité sociale » de ces mesures. Nous ne sommes ici ni dans les champs classiques de l'éducatif ou du thérapeutique, ni uniquement dans le champ pénal-judiciaire. Il y a là une manière originale d‘interroger le passage à l'acte, le ratage du contrôle intrapsychique, dans un contexte de rencontre fortement contraint puisque pénalement encadré. Vis-à-vis de cadres de soin plus habituels où la neutralité et l'aménagement d'un écart au social ordinaire sont constitutifs du protocole de soin (psychothérapie, prise en charge spécialisée), les pratiques d'accompagnement et de suivi que nous observons dans ce champ peuvent sembler se situer dans un impossible. La rencontre est suspendue à l'éventualité parfois forte de la peine, voir vaut pour « sanction ». Des effets de « soins » sont-ils dans un tel cadre possible ? Peut-on articuler répression et soin ? répression et éducation ? Si la question n'est pas neuve, il est intéressant de la formuler dans ce lieu social où s'invente cette « troisième voie ».
L'ensemble des contrats suivants relèvent d'une série de commandes que nous a passée la Fédération Citoyens & Justice. Tous les contrats ont été conduits selon les principe de recherche-action, et ont pour finalité une évaluation nationale de la conduite des mesures par les associations les exécutant, en vue de l'établissement pour chaque mesure d'une série d'indicateurs d'évaluation permettant d'en assurer le suivi, et pouvant servir de base de négociation avec les Tribunaux de Grande Instance les ordonnant.
• Contrat 2011-2012 - Association Citoyens & Justice - Fédération nationale des associations sociojudiciaires. Étude évaluative de la mesure de Liberté conditionnelle.
• Contrat 2010 - Association Citoyens & Justice. Étude évaluative en vue d'une expérimentation européenne de la Mesure de médiation pénale postsententielle [Italie, Bulgarie, Espagne, France] ; la recherche a été conduite en collaboration avec Jean Danet, et a donné lieu à communication lors des XIIe Rencontres nationales de Citoyens & Justice, Justice Restaurative : de l'idéal à la réalité ?, 2 et 3 décembre 2010, Paris.
• Contrat 2009-2010 - Association Citoyens & Justice - Fédération nationale des associations sociojudiciaires (siège social : Bordeaux). Recherche-évaluative sur les mesures de « Placement extérieur »...
• Contrat 2006 - Association d'Action Éducative [44]. Recherche-évaluative des mesures de « Rappel à la loi »...
• Contrat 2003-2006 - Association Citoyens & Justice - Fédération nationale des associations sociojudiciaires (siège social : Bordeaux) + Association d'Action Éducative [44]. Mise au point d'un protocole d'évaluation des mesures « sociojudiciaires » : contrôle judiciaire socio-éducatif, médiation pénale, réparation pénale, enquête sociale rapide, enquête de personnalité...

Problématiques antérieures

• Contrat avec ARDICAT Pays de Loire & CREAI Pays de Loire = mise en place d'un Protocole d'évaluation de la production sociale des Centres d'aide par le travail. L'outil PEPS - Le PEPS est en cours de diffusion ; une trentaine d'établissements l'ont déjà adopté...
• Contrat avec CAT Le Cormier + CAT Arc-en-ciel, Cholet, projet AGEFIPH, « Dinamic », mise en place d'un outil d'évaluation de l'employabilité des travailleurs handicapés [PRÉCAP - Protocole d'évaluation des compétences et aptitudes professionnelles].

Autres thématiques

• Mise en évidence des logiques de structuration du champ et des institutions de référence dans leur dimension idéologique-représentationnelle.
• Représentation des missions par les acteurs de terrain, professionnels et non-professionnels ; élaboration du concept de « démission », appliqué aujourd'hui couramment aux « parents » comme aux autres éducateurs de l'enfant.
• Modélisation des rapports interinstitutionnels [famille/établissement spécialisé].

Articles

« Pour en finir avec la relation privilégiée - Critique de la notion de référent », Les Cahiers de l'Actif, n° 416-417, 2012 (à paraître).
« La fonction éducative - Entre intervention directe et indirecte, entre sujet et institution », Empan, n° 85, 2012.
« L'autorité, un ensemble d'obligations et de droits vis-à-vis de l'enfant », ARC, n° 138, 2011, p. 8-13.
Avec V. Dandonneau. 2011. « La médiation pénale postsententielle », Les Cahiers de la Justice, Paris, Dalloz.
« La parole, une nécessité », ARC, n° 133, 2010.
Avec F. Bahans, J. Clavel, B. Mourant. 2010. « La réparation pénale des mineurs », Les Cahiers dynamiques, n° 45, Toulouse, érès.
« Un processus de soin, lecture psychosociologique », CREAI Centre - Flash Info, 2009.
« L'intimité, ou quand le sujet résiste à l'institution », Les Cahiers de l'Actif, n° 392-395, 2009.
« Donner aux enfants la capacité de faire eux-mêmes », Le journal de l'animation, n° 100, « Pro-rencontre : L'autonomie », 2009.
« Le quotidien ou prendre le temps du soin », Les Cahiers de l'Actif, 2009, p. 386-387.
« Quand la relation d'aide risque d'échouer sur la sexualité... », Info Public, GEPSO (Groupement national des établissements publics sociaux), 2008.
« Le placement en MECS face au dilemme : Protéger l'enfant ou la famille ? », Les Cahiers de l'Actif, n° 368-369, 2007.
« L'intervention sociale, entre besoin d'une demande et demande d'un besoin », Émergence, Bulletin de l'ANPASE, n° 73, 2006.
« Du travail en équipe au travail en réseau ; rupture ou continuité ? », Espace social, n°11, 2005.
« Le collectif dans l'éducation », Aporia [Grames & RNCE - Réseau national des communautés éducatives], n° 1, 2005, p. 9-16.
« "J'ai le droit !", ou le rapport de l'enfant à ses droits », La revue juridique de l'action sociale et éducative, ex-Journal du droit des Jeunes, 2004.
« La loi 2002-02, une loi qui fait parler ou un comment-taire ? », La revue juridique de l'action sociale et éducative, ex-Journal du droit des Jeunes, 2003.
« Familles/professionnels de l'enfance ; déléguer, une question de confiance », L'École des parents, n° 2, 2003.
« Des adultes en perte d'autorité », Espace social, n° 2, 2003.
« La bientraitance », L'Arc, revue de l'Union fédérative nationale des associations de familles d'accueil et assistantes maternelles, hors série, Rencontre nationale à Guidel, 19-20 oct. 2002, 2003.
« L'internat, lieu de vie, lieu de soin », Actif, n° 306-307, 2001, p. 103-112.
« L'agressivité normale à la violence a-normale chez l'enfant et chez l'adolescent », L'Arc, revue de l'Union fédérative nationale des associations de familles d'accueil et assistantes maternelles, hors série, Rencontre nationale à Cuffies, 14-15 oct. 2000.
« Une éthique de la responsabilité contre une morale du devoir », Espace social, revue du CNAEMO, n° 12, nouvelle série, 2000, p. 52-57.
« Tenir parole à l'enfant », Lien social, n° 530, rubrique « Regard de... », 2000.
« Le travail social, de la démagogie à la démocratie », Espace social, revue du CNAEMO, n° 11, nouvelle série, 2000.
« La morale de l'éthique, un nouveau risque ? », Les Cahiers de l'Actif, n° 276-277, 1999.
« Le placement familial ou le sens donné, une pratique d'orientation », Sauvegarde de l'enfance, 54, n° 3-4, dernier trimestre, 1999, p. 168-176.
« Mission et dé-mission de la famille », L'École des Parents, 1999.
« L'expérience, du savoir à former », L'accueil familial, n° 6, Édition IPI, 1998.
« Des jeunes à problèmes à une problématique de la jeunesse », Mouv'ANCE, n° 105, Association nationale des communautés éducative, 1998.
« Des pratiques à l'insu... ou le trop plein de références », Espace social, revue du CNAEMO, n° 7, nouvelle série, 1998, p. 73-76.
Avec Ch. Chauvigné. 1996. « Du normatif et du réglementaire, une nécessaire différenciation conceptuelle », TRAPS [Travaux - Recherches - Applications - Pratiques de Sociopsychologie], n° 1, université de Nantes, NS.
« Déontologie : le piège éthique », Journal du Droit des Jeunes, n° 161, 1997, p. 25-35.
« Les travailleurs sociaux, provocateurs du politique », Espace social, revue du CNAEMO, n° 2, nouvelle série, 1997, p. 46-51.
« Une éthique de la responsabilité contre une morale du devoir », Espace social, revue du CNAEMO, numéro spécial, Assises de Nantes, 1995, p. 38-46.
« Les déontologies sont des privilèges », Lien social, n° 295, 1995.
Avec C. Chauvigné. 1994. « Typologie des méthodes d'intervention dans la séquence interactionnelle », Bulletin de psychologie, n° 417, tome XLVII, p. 610-617.
« Les enjeux du pouvoir dans la mise en place des Conseils d'établissements », Mouv'ANCE, n° 27, Association nationale des communautés éducative, 1994.
« La mise en œuvre des stratégies d'autonomisation du sujet par et dans l'institution spécialisée », Confluences, 1987, p. 44-50.

Ouvrages

« La famille, une représentation construite », dans M. Vaillant (sous la direction de), Encyclopédie de la vie de famille, Paris, Éditions La Martinière, 2004.
« La parentalité débordée », Actes du colloque international, « Parentalités d'aujourd'hui, regards nouveaux », Marseille, 17-18 mai 2001, 2002, p. 8-17, Service de l'action familiale et des droits des femmes, 04 96 12 22 30.
« Légitimité d'une intervention sur (autour) de la famille », Actes du colloque international, « Parentalités d'aujourd'hui, regards nouveaux », Marseille, 17-18 mai 2001, 2002, p. 106-110, Service de l'action familiale et des droits des femmes, 04 96 12 22 30.
« L'éducation, une pratique désorientée. ANCE - FEHAP », Actes du colloque « Le singulier pluriel - Trois métiers impossibles "éduquer, guérir, gouverner" », Nantes, 15-16 novembre 200O, 2001.
« Assistante maternelle ; une profession à mi-chemin », Émergence, Bulletin d'informations, n° 69/01, tome 1, « Le placement familial... Mythe et réalité », 2001, ANPASE, 76380 Canteleu, BP 4.
Avec Ch. Chauvigné, Y. Le Pennec, Ch. Vogt. 2000. L'enfant, l'adolescent et les libertés, pour une éducation à la démocratie, Paris, L'Harmattan, mai.
« Placement et accueil familial, une confiance sans partage », dans Association nationale des placements familiaux, Le placement familial ou La parentalité en tensions, actes des journées d'étude - 1999, Nantes, Paris, L'Harmattan, 2000.
« Faut-il laisser les adolescents faire la loi ? », dans Adolescents et lieux d'écoute, compte-rendu des Rencontres nationales sur les lieux d'écoute et d'accueil pour adolescents de mars 1996, Vannes, Éd. C.D.E Vannes, 1997.
La responsabilité en questions, Nantes, Éditions CNAEMO-Publications IFRAMES, 1996, 145 pages.
Avec C. Chauvigné. 1992. Préface, C. Vogt, Grammaire des institutions, Rennes, Éditions de l'E.N.S.P., 133 pages.

reynald.brizais@univ-nantes.fr



© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose