Cindy DUHAMEL

photo de Cindy DUHAMEL

Photo HD   

J'ai commencé très tôt à travailler auprès d'adolescents, et c'est par la psychologie que j'ai choisi de tenter de les accompagner dans la traversée de cette période à hauts risques, mais où tout est encore possible. Depuis plusieurs années, c'est au sein de la Protection Judiciaire de la Jeunesse que je rencontre chaque jour des adolescents, mais aussi des enfants et leurs familles, au sein d'une équipe pluridisciplinaire à laquelle je suis très attachée ; et nous tentons de donner du sens à leurs symptômes, de les aider à comprendre ce qui se dit au travers des actes. Les rencontres singulières restent à mon sens des leviers qui peuvent initier une réflexion chez tout sujet. De telles convictions ne peuvent bien entendu que reposer sur des expériences vécues, et mon parcours de vie personnel et professionnel se sont nourris de toutes ces rencontres.  

Après quelques années en tant que psychologue auprès de jeunes adolescents délinquants placés, au sein d'un Centre de Placement Immédiat (type de structure de la PJJ qui n'existe plus mais qui accueillait la mixité), j'ai débuté une recherche sur la question de la délinquance des mineures. Cette recherche est en cours.

Par ailleurs, les nombreuses situations cliniques rencontrées, tant dans le champ de la protection de l'enfance, que dans l'intervention auprès de jeunes ayant commis des actes délinquants ou criminels, pourront, je l'espère, donner lieu à des travaux d'écritures et de réflexion car la théorie nous permet d'éclairer la clinique, mais la clinique permet de réinterroger sans cesse la théorie... bref, l'un ne va pas sans l'autre.



Comme Co-Auteur

Les cahiers dynamiques
Numéro 58 - Revue trimestrielle
© 2014

Numérique uniquement
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose