Violences sociales : impacts sur la famille et l’institution

  "Violences sociales : impacts sur la famille et l’institution" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Dialogue
S'abonner


Menu : Sommaire   

Là où le fait historique avec sa brutalité demande à être pensé en respectant la temporalité des processus d’élaboration, les violences actuelles confrontent à l’urgence de produire une pensée sans délai. L’échec de la tempérance des défenses intra et interpersonnelles sous l’effet de l’angoisse, voire de la frayeur, semble participer de ces processus. Ces violences de l’actuel méritent une approche complexe qui interroge notamment les différents lieux potentiels de l’agir. Car c’est peut-être un téléscopage de ces lieux qui conduit à ces violences actuelles ? Couples, familles, institutions société, comme lieux potentiels de la source de l’agir sont interrogés, dans une interrelation horizontale et verticale. Si la société a renoncé formellement à la violence, elle a, cependant, instauré une violence légale (Enriquez, 1987), qui nécessitera elle aussi d’être remise en question. Pour ce faire, une lecture « complémentariste » s’impose, intégrant histoire, anthropologie, philosophie, géopolitique, sociologie.

A propos des auteurs

Marion Feldman est psychologue-clinicienne, professeur à l’Université Paris Nanterre et chercheure à l’EA 4430 CLIPSYD – A2P, Approches en psychopathologie psychanalytique.

Détails
Parution : 25 octobre 2018
EAN : 9782749261591
Dialogue
3/2018
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
  Du même auteur

La vie de l'enfant
© 2016
14x22 184 p. 23 €
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose