La douleur du malade

  "La douleur du malade" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

La douleur du malade


Marie-José DEL VOLGO

Dans la collection :




Les progrès de la médecine technoscientifique font courir le risque de réduire le malade à n'être plus que le support des maladies. La douleur du malade comme sa souffrance sont le plus souvent ramenées à un dysfonctionnement cérébral, voire neuronal ou moléculaire. À l'époque de la télémédecine, le colloque singulier médecin malade serait condamné à disparaître au profit des innovations technologiques. La clinique traditionnelle, cette médecine au chevet du malade, se trouve alors réduite à une peau de chagrin, celle des bons sentiments et d'un humanisme coincé entre l'économiquement " acceptable " et le scientifiquement " correct ".

Pour sortir de cette impasse et dès lors que la médecine prétend au qualificatif d'humaine, la psychanalyse constitue son avenir et sa chance de survie en tant que telle. A partir de sa pratique de médecin en exploration fonctionnelle respiratoire et de psychanalyste en psychiatrie, l'auteur montre que la clinique ne vise pas à dire l'exact de ce qui cause la maladie mais le vrai de la " maladie du malade " (Canguilhem). La mise en œuvre de la méthode freudienne permet de révéler dans la rencontre les déterminations inconscientes de toute demande, sa vérité subjective, et éviter, ce faisant, les surenchères des actes médicaux.

L'avenir technoscientifique de la médecine est riche de promesses. L'évidence du fait ne mérite pas qu'on le néglige. Mais des promesses sans le souci de la dimension humaine des actes médicaux ne sont que vaines, porteuses d'illusions et grosses de souffrances. Dans la suite de L'instant de dire (1997), le pari de La douleur du malade est de rappeler à tous les soignants leur devoir éthique : il convient de traiter le malade aussi bien que la maladie.

Marie-José Del Volgo est maître de conférences à la Faculté de Médecine d'Aix-Marseille II, membre du laboratoire de Psychopathologie clinique et directeur de recherche dans la formation doctorale de psychologie à l'université d'Aix-Marseille I. Elle exerce en tant que praticien hospitalier à l'Assistance publique de Marseille. Depuis 1993, elle est membre du comité de rédaction et secrétaire de rédaction de Cliniques Méditerranéennes, revue de psychanalyse et psychopathologie freudiennes.


A propos de l'auteur

Marie-José Del Volgo est maître de conférences à la Faculté de Médecine d'Aix-Marseille II, membre du laboratoire de Psychopathologie clinique et directeur de recherche dans la formation doctorale de psychologie à l'université d'Aix-Marseille I. Elle exerce en tant que praticien hospitalier à l'Assistance publique de Marseille. Depuis 1993, elle est membre du comité de rédaction et secrétaire de rédaction de Cliniques Méditerranéennes, revue de psychanalyse et psychopathologie freudiennes.

Détails
Parution : 23 mai 2003
EAN : 9782749201887
14x22, 184 pages
Actualité de la psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

La psychanalyse ne saurait se trouver cantonnée aux seuls lieux où la médecine déshumanise toujours davantage la douleur par ses prouesses techniques, ou encore là où, malgré ses progrès, elle continue à rencontrer des échecs (douleurs chroniques, fatigue, maladies mentales…). La mise en œuvre de la méthode freudienne permet de révéler dans la rencontre les déterminations inconscientes de toute demande, sa vérité subjective, et éviter, ce faisant, les surenchères des actes médicaux. Si l'avenir technoscientifique de la médecine est riche de promesses, la psychanalyse constitue un avenir pour la médecine dès lors que celle-ci prétend au qualificatif d'humaine. Car il convient de traiter le malade aussi bien que la maladie.

  Du même auteur



Actualité de la psychanalyse
© 2012 (1ère édition 1997)
11x18 296 p. 13.50 €

Nouvelle édition
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose