Parentalité stérile et procréation médicalement assistée

  "Parentalité stérile et procréation médicalement assistée" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier

Cet ouvrage n'est plus disponible au format papier


 



Préface de Jacques Testard

Cet ouvrage explore le vécu de la parentalité des couples stériles après la réussite d’une procréation médicalement assistée (PMA) et l’investissement de l’enfant né grâce à une FIV avec transfert d’un embryon précédemment cryoconservé.

Les avancées de la biotechnologie en matière de procréation humaine ne sont plus la seule affaire des spécialistes. Les espoirs et les épreuves de millions de couples ayant choisi un traitement de PMA ont en effet transformé la « fécondation in vitro » (FIV). D’un exploit médical et biologique dans les années 1980, elle est devenue aujourd’hui une pratique sociale complexe car, portant sur l’origine, elle éveille les fantasmes et les désirs enfouis dans la psyché. Cette recherche clinique vise à comprendre les mouvements inconscients à l’œuvre dans la pratique symbolique de la filiation. Grâce à une méthode novatrice, les auteurs invitent le lecteur à découvrir l’univers imaginaire des « parents stériles », et à mieux comprendre l’étendue de la blessure que représente la stérilité, ainsi que les enjeux symboliques de la clinique de la FIV.

Claudia Mejía Quijano, linguiste et sémiologue, a enseigné à l’Université de Genève et travaillé comme chercheur à l’université de Lausanne, actuellement professeur à l’Université d’Antioquia (Colombie). Elle a appliqué la sémiologie générale dans divers champs pratiques (psychanalyse, clinique du traumatisme psychique, analyse du discours dans la recherche clinique, analyse de données textuelles, traduction et enseignement de langues), et développe l’étude de la pensée de Ferdinand de Saussure et le projet d’une sémiologie diachronique.

Marc Germond, spécialiste en gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction. Médecin responsable du Centre de procréation médicalement assistée et d’endocrinologie gynécologique de Lausanne, il a enseigné successivement dans les universités de Sienne, de Sassari et de Lausanne. L’un de ses champs de recherches concerne les représentations parentales et la sémiologie issues de la PMA ainsi que leur utilisation en clinique de la PMA.

François Ansermet, psychanalyste, professeur de pédopsychiatrie à l’Université de Lausanne, médecin-chef au Service universitaire de psychiatrie d’enfants et d’adolescents, a développé dans une orientation analytique la liaison avec la pédiatrie et plus spécifiquement avec la médecine et les biotechnologies périnatales, parallèlement à des travaux sur les relations entre neurosciences et psychanalyse.

Mise en vente le 21 septembre 2006

 


A propos des auteurs

François Ansermet, psychanalyste, professeur de pédopsychiatrie à l’Université de Lausanne, médecin-chef au Service universitaire de psychiatrie d’enfants et d’adolescents, a développé dans une orientation analytique la liaison avec la pédiatrie et plus spécifiquement avec la médecine et les biotechnologies périnatales, parallèlement à des travaux sur les relations entre neurosciences et psychanalyse.

Claudia Mejia Quijano est linguiste saussurienne, professeur associé à l'Universidad de Antioquia en Colombie.

Marc Germond, spécialiste en gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction. Médecin responsable du Centre de procréation médicalement assistée et d’endocrinologie gynécologique de Lausanne, il a enseigné successivement dans les universités de Sienne, de Sassari et de Lausanne. L’un de ses champs de recherches concerne les représentations parentales et la sémiologie issues de la PMA ainsi que leur utilisation en clinique de la PMA.

Détails
Parution : 21 septembre 2006
EAN : 9782749206608
14x22, 384 pages
La vie de l'enfant
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Cet ouvrage explore le vécu de la parentalité des couples stériles après la réussite d’une procréation médicalement assistée (PMA) et l’investissement de l’enfant né grâce à une FIV avec transfert d’un embryon précédemment cryoconservé. Les avancées de la biotechnologie en matière de procréation humaine ne sont plus la seule affaire des spécialistes. Les espoirs et les épreuves de millions de couples ayant choisi un traitement de PMA ont en effet transformé la « fécondation in vitro » (FIV). D’un exploit médical et biologique dans les années 1980, la FIV est devenue aujourd’hui une pratique sociale complexe car, portant sur l’origine, elle éveille les fantasmes et les désirs enfouis dans la psyché. Cette recherche clinique vise à comprendre les mouvements inconscients à l’oeuvre dans la pratique symbolique de la filiation. Grâce à une méthode novatrice, on découvre pas à pas l’univers imaginaire des « parents stériles », on envisage mieux l’étendue de la blessure que représente la stérilité, et les enjeux symboliques de la clinique de la FIV.
Claudia Mejía Quijano, linguiste et sémiologue (Suisse et Colombie), Marc Germond, spécialiste en gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction (Lausanne), Francois Ansermet, psychanalyste, professeur de psychiatrie d’enfants et d’adolescents (Lausanne).

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose