Déserts intérieurs

  "Déserts intérieurs" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Déserts intérieurs

Le vide négatif dans la clinique contemporaine, le vide positif de « l’appareil d’âme »

Gérard PIRLOT

Dans la collection :





Les souffrances psychiques contemporaines recouvrent des pathologies, ou conduites, aussi diverses que les dépressions essentielles ou masquées, les suicides et leurs tentatives, les addictions (toxicomanies, tabagisme, alcoolisme, anorexie-boulimie), les psychoses (froides), les états limites, les troubles de l’hyperactivité et de l’attention, les TOC, la recherche de sensations fortes ou encore les automutilations (scarifications, tatouages, implants). L’auteur mène ici une lecture « croisée », à la fois psychopathologique et sociologique, de ces troubles actuels qui se caractérisent par l’incapacité du sujet à tolérer le conflit mais également le vide en soi.

Ce vide intérieur que le sujet postmoderne fuit (ou plutôt crée à mesure qu’il le fuit !) paraît peu symbolisable alors que l’acceptation du « vide en soi » apparaît indispensable au développement de la subjectivité et de la créativité. En contrepoint aux « déserts négatifs » propres au narcissisme généralisé de notre époque, l’auteur évoque la « positivité des déserts intérieurs » révélée par certaines expériences philosophiques, psychanalytiques ou scientifiques.


Gérard Pirlot est professeur de psychologie clinique à l’université de Toulouse II, psychanalyste membre de la Société psychanalytique de Paris, psychiatre des hôpitaux et pédopsychiatre, membre du laboratoire LASI de l’université de Paris Ouest-La Défence-Nanterre.



Mise en vente le 12 mars 2009


A propos de l'auteur

Gérard Pirlot, professeur de psychologie clinique à Toulouse II Le Mirail.

Détails
Parution : 12 mars 2009
EAN : 9782749210322
16x24, 232 pages
Transition
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

L’auteur mène une lecture « croisée », à la fois psychopathologique et sociologique, sur les troubles actuels dominés par le « vide psychique » : addictions, somatisations, état-limite, violences adolescentes, troubles du comportement de l’enfant, automutilations, T.O.C., anorexie-boulimie, etc. En contrepoint à ces « déserts négatifs » propres au narcissisme postmoderne, il évoque la « positivité des déserts intérieurs » trouvée au sein de certaines expériences philosophique, psychanalytiques ou scientifiques conduisant à l'acceptation du vide intérieur en soi indispensable au développement de la subjectivité et de la créativité.

Gérard Pirlot est professeur de psychopathologie (université Toulouse 2 Le Mirail), psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, psychiatre des Hôpitaux installé en libéral à Toulouse.

Revue de presse

2012 - Connexions n° 95 - Emmanuel Diet


© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose