Lettres de l'inconscient

  "Lettres de l'inconscient" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Figures de la psychanalyse
S'abonner


Menu : Sommaire    Supplément   

L'inconscient forme des lettres. Découvrir que le rêve est écrit, avec la condensation et le déplacement, permit à Freud d'inventer la psychanalyse. Savoir déchiffrer ces lettres dans les rêves, les symptômes et les lapsus fait partie de ce qu'un analyste apprend en le devenant, puisqu'il l'a appris de son analyse. Il s'y rompt comme à une langue nouvelle qui ne se parlerait pas, pas plus que le discours sans parole qui est devenu le sien. L'ordinaire de l'analyse trouve la source la plus sûre des pensées de l'inconscient dans ses formations, c'est là qu'elle convoque son sujet, jusqu'à l'être du fantasme. Pourtant le chiffrage des formations de l'inconscient n'est pas fait pour être lu, même s'il fait sens. Quelle est dès lors sa fonction, et quel usage une analyse en fait-elle ?

A propos des auteurs

Olivier Douville est psychanalyste, maître de conférences en psychologie clinique à Paris X et directeur de publication de Psychologie clinique.

Gisèle Chaboudez est psychiatre, psychanalyste à Paris, vice-présidente d’Espace analytique, rédactrice en chef de Figures de la psychanalyse, auteur de : Rapport sexuel et rapport des sexes (Denoël, 2004) ; Que peut-on savoir sur le sexe ? (Hermann, 2017) ; Ce qui noue le corps au langage (Hermann, 2019) ; L’équation des rêves (érès poche, 2019).

Détails
Parution : 3 juin 2010
EAN : 9782749212388
Figures de la psychanalyse
1/2010
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

  Du même auteur



Figures de la psychanalyse - livres
10 septembre 2020
14x20.5 200 p. 23 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose