Apports de la psychologie clinique aux soins palliatifs

  "Apports de la psychologie clinique aux soins palliatifs" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Vidéo Sommaire   

La détresse des hommes en fin de vie est un défi. Elle interpelle, convoque l’entourage et les soignants dans leurs limites à supporter la souffrance d’autrui. Elle devient l’enjeu de débats pour la société avec des réponses telles que l’euthanasie ou la sédation.

Comment un malade peut-il supporter de vivre alors même que la maladie l’a suffisamment ravagé pour qu’il ne se reconnaisse plus ? Quels mécanismes psychiques sont alors à l’oeuvre ? Quel accompagnement peut permettre au malade d’éprouver progressivement un sentiment d’apaisement au sein même de cette crise profonde d’identité ?

Les psychologues sont de plus en plus nombreux à faire partie des équipes de soins palliatifs. En s’appuyant sur sa propre expérience et sur celle de psychologues qui ont accepté de témoigner de leur pratique, Axelle Van Lander analyse les échanges réguliers et intimes qu’ils entretiennent avec les malades aux portes de la mort. Elle décrit les temps et les modalités de ce travail, en pointant les limites et les risques, pour le patient et pour le professionnel amené à interroger son positionnement professionnel.

Mise en vente le 22 octobre 2015.


A propos de l'auteur

Axelle Van Lander est docteur en psychologie et psychologue depuis quinze ans en soins palliatifs au CHU de Clermont-Ferrand et maître de conférences associée de l’Université d’Auvergne. Elle siège au bureau de la Fédération internationale francophone de soins palliatifs ainsi qu’au conseil d’administration de la SFAP et est responsable depuis cinq ans du Collège national des psychologues. Depuis 2015, elle est aussi présidente du CPP sud-est VI et mène ses travaux comme chercheure associée de l’université Lyon 2.

Vidéos
Détails
Parution : 22 octobre 2015
EAN : 9782749249179
14x22, 200 pages
Journal des psychologues - Le
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Plaidoyer en faveur de la présence de psychologues dans toutes les équipes de soins palliatifs, cet ouvrage met à leur disposition un outil pour penser à la fois la fin de vie et leur positionnement professionnel, en livrant ici les fondements de ce que l’auteur nomme la psychothérapie transitionnelle.

Exerçant depuis plus de 15 ans en soins palliatifs, Axelle Van Lander s'est appuyée sur l'analyse de plus de 300 suivis psychologiques pour mettre en évidence les mécanismes psychiques à l'œuvre dans le vécu de la proximité de la mort ainsi que les effets bénéfiques de l'intervention des psychologues en soins palliatifs sur la détresse des personnes. Elle décrit les temps et les modalités de travail des psychologues, en pointant les limites et les risques, pour le patient et pour le soignant.

 

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose