Le métier de psychanalyste

  "Le métier de psychanalyste" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Les interrogations sur le métier de psychanalyste sont nombreuses. Quelle peut ou doit être sa formation ? Quel est son rapport avec la médecine (mais aussi avec la psychologie ou la philosophie) ? Qu’en est-il du contre-transfert ? Du désir de l’analyste ? Peut-on, selon le vœu de Ferenczi, parvenir à une « métapsychologie des processus psychiques de l'analyste » ? Doit-on d’ailleurs viser à cela ? Jusqu’à quel point les formes de son action peuvent-elles varier, en fonction de la singularité des cas, de la mutation des discours sociaux, de l’apparition de nouvelles pathologies ? 

Plus encore que la psychanalyse d'un point de vue idéal, c’est le psychanalyste au travail, dans sa pratique quotidienne, que questionnent les auteurs. Leur perspective n’est pas métapsychanalytique. Ils n’adoptent pas une position de surplomb qui les ferait théoriser, de l’extérieur, sur leur métier. Au contraire, ils montrent que la pratique analytique elle même ne se soutient que de la position que prend l’analyste par rapport à son acte et d’un désir qui se remet toujours en question.


A propos des auteurs

Roland Chemama est psychanalyste à Paris, ex-président de l’Association lacanienne internationale et de la Fondation européenne pour la psychanalyse.

Christiane Lacôte-Destribats est psychanalyste à Paris. Elle a été membre de l’École freudienne de Paris et présidente de l’Association lacanienne internationale.

Bernard Vandermersch est psychiatre, psychanalyste à Paris. Il a été membre de l’École freudienne de Paris et président de l’Association lacanienne internationale.

Vidéos
Détails
Parution : 7 janvier 2016
EAN : 9782749249728
14x22, 192 pages
Humus
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Écrit par trois psychanalystes qui travaillent ensemble depuis de longues années, ce livre concerne la pratique psychanalytique dans ce qu’elle a de plus quotidien.

Il ne s’agit donc pas d’aborder celle-ci d'un point de vue idéal, mais de questionner le psychanalyste lui-même à travers la position qu’il prend par rapport à son acte ainsi que le désir qui est le sien dans la direction de la cure.

Revue de presse

2016, AFP 23, par Myrto Hadjigeorgiou


2017, clinique lacanienne28, Valentin Nusinovici


  Du même auteur

Humus
© 2012
14x22 224 p. 25 €
Humus
© 2007
14x22 192 p. 23.50 €
Humus
© 2006
14x22 208 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose