Psychanalyse, au-delà de la parole... le corps

  "Psychanalyse, au-delà de la parole... le corps" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

La psychanalyse se définit traditionnellement en tant que « cure de parole ». Toutefois, même si les mots, témoins de la réalité psychique des deux protagonistes de la relation analytique, restent les agents essentiels des transformations attendues de la cure, le corps s’exprime également dans l’espace analytique. Émotions, sensations, agirs tissent eux aussi l’échange entre analyste et analysant. L’ouvrage interroge la participation de telles manifestations dans le travail analytique.

L’intérêt accordé au langage du corps dépasse la seule situation analytique. Il concerne tout psychothérapeute soucieux de questionner la relation qui fonde sa pratique. 


A propos de l'auteur

Diplômée en psychologie, Jacqueline Godfrind est psychanalyste. Ancienne présidente de la Société belge de psychanalyse, elle est membre de l’Association psychanalytique internationale (IPA). Elle a enseigné à l’université libre de Bruxelles. Elle exerce à Bruxelles avec des enfants et des adultes. Elle assure des supervisions d’analyses, de psychothérapies d’orientation analytique, d’équipes de santé mentale.

Détails
Parution : 16 mai 2019
EAN : 9782749263762
14x20.5, 168 pages
Singulier-pluriel
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Le travail analytique, traditionnellement considéré sous l’angle des effets de langage, est revisité à partir de la place qu’occupent les manifestations du corps, particulièrement dans la clinique d’aujourd’hui caractérisée par les expressions bruyantes d’un corps qui se substitue au manque à représenter.

En quoi les manifestations du corps participent-elles au travail analytique et servent-elles ses objectifs ? Comment corps et parole s’articulent-ils pour contribuer aux transformations attendues de la cure ? Illustré de vignettes cliniques, l’ouvrage tente d’approcher le mystérieux domaine des manifestations agies, senties, éprouvées, d’interroger les réponses inconscientes que l’analyste donne aux sollicitations infra-verbales de l’analysant. Ce travail demande aujourd’hui un engagement « corps et âme », dans une rencontre avec un inconscient dont la violence sollicite les fondements de l’organisation psychique elle-même.

  Du même auteur

Fonds psychanalyse
© 2012 (1ère édition 2008)
13.5x21 224 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose