Les médecins ont aussi leurs maux à dire

  "Les médecins ont aussi leurs maux à dire" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Les médecins hospitaliers n’ont pas l’habitude de se plaindre. Leur vocation est de soigner les autres et non de se préoccuper de leur propre santé physique et psychique. Et pourtant burn-out, suicides et accidents professionnels ne sont pas rares dans la communauté médicale.

Au CHU de Montpellier, à la suite de la mort tragique d’un jeune médecin, un groupe « bien-être au travail » s’est créé dans l’objectif de valoriser l’expression du vécu du métier plutôt que de rechercher les coupables. Les difficultés relationnelles au sein des équipes médicales et le sentiment de non-reconnaissance sont apparus comme facteurs principaux de souffrance. Ce changement de représentation sociale du médecin à l’hôpital a conduit à des actions concrètes : amélioration des relations médecins /directeurs, ouverture d’une consultation spécifique pour les médecins, rédaction d’une charte des relations en équipe… 

À l’ère d’un management centré sur la performance et l’inflation des messages électroniques, cette expérience, qui se poursuit aujourd’hui, montre combien les échanges « en chair et en os » entre collègues sont les garants d’une coopération efficace et de la santé au travail. Médecins et directeurs en témoignent. Une bande dessinée illustre quelques aspects de leur vie dans l’hôpital du XXIe siècle.


A propos des auteurs

Michèle Maury est psychiatre d’enfants, professeur émérite à l’université de Montpellier, praticien au CHU.

Patrice Taourel, professeur en imagerie médicale à l’université de Montpellier, praticien hospitalier, est président de la commission médicale du CHU de Montpellier.

Vidéos
Détails
Parution : 28 mars 2019
EAN : 9782749263038
14x22, 256 pages
Questions de société
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Pourquoi libérer la parole des médecins exerçant à l’hôpital public ? Les médecins d’un hôpital universitaire français montrent les bienfaits de l’échange, entre collègues, sur leurs vécus du métier et conduisent le lecteur dans les couloirs d’un hôpital du XXIe siècle à travers une bande dessinée.

Partant du double constat « les médecins hospitaliers ne parlent pas de leur mal-être au travail et libérer la parole est une condition indispensable à la recherche de solutions », il y a six ans, au CHU de Montpellier, s’est formé un groupe de travail, centré sur le bien-être au travail des médecins. Ses objectifs sont pluriels : écouter, interroger pour mieux comprendre les tensions existant à l’intérieur de l’hôpital, soigner le mal être professionnel par la création d’une consultation de bien-être au travail, rechercher avec la CME et la direction des affaires médicales les moyens d’améliorer l’attractivité de l’hôpital pour les médecins, élaborer une charte des relations au travail. Cet ouvrage rend compte de cette expérience et témoigne de l’importance de ne pas céder au scepticisme qui voudrait laisser croire que l’on ne peut rien changer… dans un monde où le cynisme pourrait trop souvent devenir la valeur montante du management, même dans les établissements de santé.

Revue de presse

2019, 20 Minutes, Propos recueillis par Oihana Gabriel


2019, Libération, par Eric Favereau


2019, Site Jeunesmedecins.fr, entretien recueilli par Camille Hamet


2019, Le Quotidien du Médecin , par Isabelle Catala


© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose