Barbarie et psychanalyse

  "Barbarie et psychanalyse" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Barbarie et psychanalyse


Numéro 47 - Revue semestrielle

Avec la participation de Sidi ASKOFARE, Thibault BOULVAIN, Jessie COHEN, Yann DIENER Mario Bernardo FIGUEROA MUNOZ, Dina GERMANOS BESSON, Isabelle MORIN, Marie-Jean SAURET, Christine SHMIDER, Luz ZAPATA Voir plus [+]

L’opposition barbarie/cité a, depuis la Grèce antique, commandé mais aussi contraint notre conception du monde. Ce « ou bien ou bien » sera réévalué dans les conditions contemporaines. Au-delà cependant, une question se profile : sans l’insémination de la cité par la supposée barbarie, une civilisation peut-elle naître ou du moins peut-elle ne pas stagner ? Ainsi, toute perspective qui exclurait cette insémination consacrerait à terme la mort de tout lien social – comme on l’a vu avec le fascisme, et comme on le voit encore avec la rémanence de cette inclination dans la droite et l’extrême droite. Plus en avant encore, et cette fois non plus sur le plan de la société mais sur celui du un par un, la psychanalyse pourrait bien être, à condition de la couper radicalement de la psychothérapie, la barbarie qui introduirait, au cœur de « l’honnête homme » version an 2000, le consentement, à savoir ce qu’il en est de l’impossibilité d’écrire le rapport sexuel, avec l’espoir de contribuer à façonner non pas « un homme nouveau » – ce qui supposerait que le désir puisse être pur –, mais quelque un qui ne soit plus blindé contre sa division.

Pierre Bruno

Dans la revue

PSYCHANALYSE YETU

Ajouter au panier


Revue PSYCHANALYSE YETU
S'abonner


Détails
Parution : 25 mars 2021
EAN : 9782749269801
PSYCHANALYSE YETU
1/2021
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose