L'enfant a t-il droit à son histoire ?

  "L'enfant a t-il droit à son histoire ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

L'enfant a-t-il droit à son histoire ? Cette question se pose de manière cruciale pour les enfants abandonnés, nés à la suite d'un accouchement sous X, grâce à l'assistance médicale à la procréation, adoptés... mais elle concerne également tout enfant quelle que soit sa situation. Comme le dit Claire Neirinck, "la connaissance de ses auteurs représente un savoir propre à l'être humain, qui est le fondement même de son humanité". Et pourtant peut-on avoir accès à un jugement d'adoption ? Quelle est la position du droit français face aux démarches pour retrouver ses parents géniteurs ? Comment l'état civil assure-t-il la conservation des informations sur l'origine de chacun ? Lorsque l'enfant vit dans sa famille naturelle, quelle histoire lui raconte-t-on ? Que transmettent par exemple les albums photos où sont illustrées les diverses étapes de la vie de l'enfant et les branches de sa filiation ? Coordonné par la Maison des droits de l'enfant, cet ouvrage qui rassemble juristes, anthropologue et psychologue, montre bien que le droit de l'enfant à connaître son passé reste étroitement contrôlé par les adultes.


A propos des auteurs

La Maison des droits des enfants et des jeunes à Toulouse est une association destinée aux mineurs, et exception-nellement aux jeunes de moins de 21 ans. À la fois lieu d’écoute et lieu d’information, ouvert également aux parents et aux  professionnels, elle offre aux enfants en difficulté une aide directe (grâce aux permanences) ou indirecte (à travers les professionnels de l’enfance). Elle est dirigée par Mathilde Mignot.
 

Détails
Parution : 1 janvier 1999
EAN : 9782865867400
11.5x17.5, 114 pages
Maison des droits des enfants et des jeunes
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Des juristes nous exposent ici l'histoire et le fonctionnement de l'Etat civil qui assure la conservation des informations sur l'origine de tout un chacun, ainsi que la position du droit français face à la démarche d'enfants adoptés ou nés grâce à la technique médicale pour retrouver leurs parents d'origine. L'éclairage de l'anthropologie et de la psychologie vient en contre-point.

  Du même auteur

Maison des droits des enfants et des jeunes
© 2014
11x17.5 88 p. 6.50 €
Questions d'enfances
© 2003
11x17.5 200 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose