Ecriture de soi et narcissisme

  "Ecriture de soi et narcissisme" a été ajouté au panier !

Voir mon panier



Cet ouvrage vient poser la question de l'écriture autobiographique, de l'écriture de soi dans son rapport au narcissisme, dans ce qu'il recouvre de faille justement dans l'amour de soi. Les termes du problème sont tout d'abord posés au regard de la psychanalyse, mais aussi de l'histoire, en montrant que, dans l'écriture de soi, le plus intime devient, de manière paradoxale, le plus impersonnel, voire le plus insaisissable, comme chez Derrida.

Cette question de l'exposition de soi est explorée ensuite dans la littérature à travers d'une part le mythe de Narcisse qui meurt lorsqu'il se rencontre, d'autre part des écrits autobiographiques. Celui de Schreber met en évidence la fonction du double dans ce type d'écriture de soi, comme l'emploi de multiples pseudonymes pour Saint-John Perse, quand il parle de lui, constitue une défense contre un effondrement s'il venait à s'unifier sous un seul nom.

Enfin, à partir de la clinique, est analysé l'enjeu de construction et de destruction du sujet qui se prête à une écriture autobiographique. En effet, dans ce type d'écriture, le texte se présente comme lieu d'élection et d'incarnation d'une représentation de soi, ayant pour mission de donner corps à ces illusions narcissiques qui, tout à la fois, font vivre le sujet et l'empêchent de vivre, ce dont témoigne bien l'écriture adolescente, spécialement celle du journal intime.

Jean-François Chiantaretto est psychanalyste.

Ont collaboré à cet ouvrage : Anne Clancier, Georges-Arthur Goldschmidt, Philippe Gutton, Simon Harel, Michèle Huguet, Ghyslain Levy, Régine Robin, Anne Roche, Jacqueline Rousseau-Dujardin, Catherine Wieder.

Publié avec le concours du Centre national du livre.


A propos de l'auteur

Jean-François Chiantaretto est psychanalyste.

Détails
Parution : 6 juin 2002
EAN : 9782749200521
14x22, 144 pages
Actualité de la psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Cet ouvrage vient poser la question de l'écriture autobiographique, de l'écriture de soi dans son rapport au narcissisme, dans ce qu'il recouvre de faille justement dans l'amour de soi. Les termes du problème sont posés au regard de la psychanalyse, mais aussi de l'histoire, de la littérature, et de la clinique, qui vient reprendre la question de l'enjeu de construction et de destruction du sujet quand il se prête à une écriture autobiographique, notamment à l'adolescence dans son journal intime.

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose