Cliniques du sujet handicapé

  "Cliniques du sujet handicapé" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Pour le psychanalyste et le psychologue clinicien, la personne handicapée est avant tout un « sujet », et les questions relatives à la sexualité, à la filiation, à la temporalité, ou encore à la parentalité se posent pour elle, comme pour tout autre sujet. Malgré ses déficiences, cet « autre » reste un être pensant et induit des mouvements contre-transférentiels réellement originaux sur lesquels il est nécessaire de se pencher.

Ce livre issu du premier séminaire européen interuniversitaire sur le handicap présente les travaux de chercheurs et de praticiens européens concernant le sujet handicapé et sa famille au cours des différentes étapes de la vie (périnatalité, enfance, adolescence, âge adulte), dans une approche psychanalytique et, plus largement, psychodynamique.

Ces réflexions théoriques, cliniques et épistémologiques ouvrent sur des questionnements et des propositions de dispositifs de soin qui favoriseraient le travail de la pensée permettant pour tous une subjectivation singulière mais aussi groupale de l’atteinte au corps, à toutes les étapes de la vie des sujets. La mise en regard de ces travaux articulant étroitement théorie et pratique montre à quel point le handicap interroge la construction sociale, culturelle et psychique de ce qui fait l’humain, et nous confronte à la vulnérabilité de l’être humain et à sa fragilité ontologique.

Cet ouvrage est issu du premier Séminaire interuniversitaire international sur la clinique du handicap (SIICLHA). Consulter le site :

Albert Ciccone
, psychanalyste, professeur à l’université Lyon 2 (CRPPC)
Simone Korff-Sausse psychanalyste, professeur à l’université Paris 7 (CEPP)
Sylvain Missonnier, psychanalyste (Institut de psychanalyse, SPP, maître de conférences Paris 10 (LASI)
Régine Scelles, psychologue clinicienne, professeur à l’université de Rouen (PRIS)

Mise en vente le 27 septembre 2007


A propos des auteurs

Albert Ciccone est psychologue, psychanalyste et professeur de psychopathologie et psychologie clinique à l’université Lumière-Lyon 2 (CRPPC).

Simone Korff-Sausse est psychologue-psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, maître de conférences émérite à l’UFR Études psychanalytiques à l’université Denis Diderot, Paris 7.

Sylvain Missonnier, psychologue, psychanalyste de la SPP, est professeur de psychopathologie clinique de la périnatalité et de la première enfance à l’Institut de psychologie de l’université René-Descartes Sorbonne Paris Cité. Il est également directeur de la collection « La vie de l'enfant » aux éditions érès.

Régine Scelles est professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l’université de Paris-Ouest la Défense (ClipsyD). Elle a une grande expérience de travail à domicile et a mené des recherches sur la famille et plus particulièrement sur la fratrie de l’enfant, l’adolescent et l’adulte en situation de handicap. Elle a publié des livres sur la famille et sur le polyhandicap dont Liens fraternels et handicap (érès, 2010). Elle est membre fondateur du SIICHLA et dirige la revue Dialogue.

Roger Salbreux est pédopsychiatre à Paris (ANECAMSP, AIRHM-France, Conseil national du handicap).

 

 

Détails
Parution : 1 juin 2013
(1ère édition 2007)
EAN : 9782749207766
16x24, 238 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Pour le psychanalyste, le psychologue clinicien, la personne handicapée est avant tout un « sujet », et les questions relatives à la sexualité, à la filiation, à la temporalité, ou encore à la parentalité se posent pour elle, comme pour tout autre sujet. Malgré ses déficiences, cet « autre » reste un être pensant et induit des mouvements contre-transférentiels réellement originaux sur lesquels il est nécessaire de se pencher. Les réflexions théoriques, cliniques et épistémologiques menées dans ce livre ouvrent sur des questionnements et des propositions concernant les dispositifs de soin qui favoriseraient le travail de la pensée permettant pour tous une subjectivation singulière et aussi groupale de l’atteinte au corps, ceci à toutes les étapes de la vie des sujets.

Revue de presse

2010, La Lettre de l enfance et de l adolescence73, Françoise Petitot


  Du même auteur

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose