Que nous apprennent les enfants qui n'apprennent pas ?

  "Que nous apprennent les enfants qui n'apprennent pas ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier

Cet ouvrage n'est plus disponible au format papier




Devant les embarras du réel de ce symptôme social, les troubles de l'apprentissage se voient traditionnellement renvoyés du côté du médical. Serait-ce une maladie ? L'apprentissage serait-il une fonction supérieure ? Cette déclinaison trouve son versant social en termes d'inadaptation et de handicap qui président à l'élaboration de solutions de réparation (rééducations, remédiations) et de solutions pédagogiques spéciales fondées sur l'exclusion, dans une logique de " classe ".

L'accent mis sur le défaut et les moyens de le pallier tend à effacer ce qui paraît essentiel : la place du sujet. Ce que nous sommes appelés à découvrir grâce à ces enfants, c'est l'importance de la place du sujet à l'égard du savoir. Il n'y a pas de sujet sans savoir et le sujet se fonde lui-même d'un savoir. Peut alors être pris en compte ce qu'il en est du savoir inconscient, insu, du sujet.

Jean Bergès, Marika Bergès-Bounes, Sandrine Calmettes-Jean sont psychanalystes à Paris, membres de l'Association lacanienne internationale.

Avec la participation de : Gabriel Balbo, Paule Cacciali, Daniel Charlemaine, Michel Daudin, Marie-Claude Devaux, Michèle Dokhan, Christian Dubois, Marie-Alice Du Pasquier, Daniel Feltin, Catherine Ferron, Jean-Marie Forget, Geneviève Ginoux, Bernard Golse, Gilles Lemmel, Évelyne Lenoble, Hélène L'Heuillet, Catherine Mathelin, Marie-Louise Meert, Claire Meljac, Charles Melman, Roger Misès, Michèle Schnaidt, Hélène Vexliard, Denise Vincent


A propos des auteurs

Jean Bergès (1928-2004) était neuropsychiatre et psychanalyste à l’Association lacanienne internationale.

Marika Bergès-Bounes, est psychanalyste à Paris, membre de l’Association lacanienne internationale.

Elle est également directrice de la collection Psychanalyse et clinique aux éditions érès, avec Jean-Marie Forget.

Sandrine Calmettes est psychanalyste à Paris. Elle est membre de l’Association lacanienne internationale.

Détails
Parution : 1 janvier 2012
(1ère édition 2003)
EAN : 9782749201245
10.5x21, 256 pages
JFP - Journal français de psychiatrie - les dossiers
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Devant les embarras du réel de ce symptôme social, les troubles de l'apprentissage se voient traditionnellement renvoyés du côté du médical. Serait-ce une maladie ? L'apprentissage serait-il une fonction supérieure ? Cette déclinaison trouve son versant social en termes d'inadaptation et de handicap qui président à l'élaboration de solutions de réparation (rééducations, remédiations) et de solutions pédagogiques spéciales fondées sur l'exclusion, dans une logique de " classe ". L'accent mis sur le défaut et les moyens de le pallier tend à effacer ce qui paraît essentiel : la place du sujet. Ce que nous sommes appelés à découvrir grâce à ces enfants, c'est l'importance de la place du sujet à l'égard du savoir. Il n'y a pas de sujet sans savoir et le sujet se fonde lui-même d'un savoir. Peut alors être pris en compte ce qu'il en est du savoir inconscient, insu, du sujet.

Revue de presse

2004, Lien social 696, Jacques Trémintin


  Du même auteur

érès poche - psychanalyse - psychanalyse et clinique
© 2016
11x18 560 p. 20 €

Nouvelle édition
Psychanalyse et clinique
© 2017
14x22 288 p. 25 €
Psychanalyse et clinique
© 2014 (1ère édition 2010)
14x22 248 p. 25 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose