L'énigme, une passion freudienne

  "L'énigme, une passion freudienne" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

L'énigme, une passion freudienne

Catherine MULLER

L'énigme, une passion freudienne

Le transfert doit être deviné


Freud nous confie cette phrase énigmatique et surprenante : « L'interprétation des rêves, l'extraction d'idées et de souvenirs inconscients des associations du patient ainsi que les autres procédés de traduction sont faciles à apprendre ; c'est le patient lui-même qui en donne toujours le texte. Mais le transfert, par contre, doit être deviné.» Cette injonction : le transfert doit être deviné, est loin d'être fortuite puisqu'une vingtaine d'années plus tard, alors qu'il a apporté d'importants remaniements à sa théorie, Freud maintient : « Le transfert, destiné à être le plus grand obstacle à la psychanalyse, devient son plus puissant auxiliaire, si l'on réussit à le deviner chaque fois et à en traduire le sens au patient ». Ce deviner, récurrent et délibérément choisi par Freud, est suffisamment intrigant pour que l'on s'en saisisse.

Dans la collection

Analyse laïque

A propos de l'auteur

Catherine Muller est une psychanalyste exerçant à Paris 15e (à ne pas confondre avec son homonyme intervenant dans les médias, également psychanalyste).

Catherine Muller est membre de la Société de Psychanalyse Freudienne où elle assure des interventions dans les séminaires et les congrès. Elle est également membre de la Société Internationale d'Histoire de la Psychiatrie et de la Psychanalyse et membre de la Fondation Henri Ey.

Elle est l'auteur du livre L'Énigme, une passion freudienne aux Editions Erès (paru en 2004), traitant du concept de transfert chez Freud, ouvrage sélectionné pour le Prix Œdipe 2005 (à Venise) et ayant été salué par de nombreux articles.
Elle est également l'auteur de « Du centenaire de la "jeune homosexuelle" et de Jacques Lacan » in Les Lettres de la Société de Psychanalyse Freudienne n°12 (2004) ainsi que de « L'histoire à "construire", mais aussi à "deviner" in Les Lettres de la Société de Psychanalyse Freudienne n°15 (2006).

Catherine Muller a l'art de transmettre l'oeuvre de Freud, médecin et poète. Elle a publié des articles sur Freud sous le nom de "Catherine Muller-Pasi" dans la revue Passages d'Avril 1992 et de Février 1993 ainsi que sur l'hystérie, sur le transfert et sur "les femmes porteuses de la psychanalyse" lors des colloques des Cartels Constituants de l'Analyse Freudienne.

Outre Jacques Lacan, sa longue expérience clinique lui a permis de rencontrer Henri Ey avec lequel elle a également travaillé.

Catherine Muller ne se dérobe pas devant ce mot inattendu, en retrait du champ conceptuel. Elle restitue la passion de Freud pour l'énigme et ses déchiffrages tout en réactivant les liens qu'il entretenait avec l'Antiquité. Par sa lecture de cet erraten (deviner) freudien, et des autres termes qu'il convoque dans son sillage, l'auteur nous fait prendre la mesure de la base étroite et vertigineuse sur laquelle s'est édifiée la rationalité psychanalytique qui allie la rigueur scientifique à l'univers poétique et mythique.

Détails
Parution : 8 septembre 2004
EAN : 9782749203430
14x22, 184 pages
Analyse laïque
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux


© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose