Villes et toxicomanies

  "Villes et toxicomanies" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Qu’il s’agisse de l’héroïne, du crack ou des drogues de synthèse, les interdits ont longtemps empêché de comprendre les raisons, les conditions, les contextes de leur consommation. Du coup, les actions de prévention ont souvent manqué leur cible, ne touchant que les personnes déjà « prévenues ».

Dans cet ouvrage, les auteurs s’attachent à analyser les logiques de consommation de drogues illicites dans les grandes villes, en tenant compte de la spécificité des contextes urbains, sociaux et culturels (grandes villes de la France métropolitaine, Guadeloupe, New York, Londres, Charleroi…). A contre-pied des idéologies de la prévention lourdement connotées (hygiénisme, contrôle social, prohibitionnisme), les références, les connaissances et les expériences sont ici actualisées dans la confrontation des réflexions de sociologues, d’ethnologues et d’intervenants de terrain, qu’ils travaillent à la « réduction des risques », ou mènent des actions locales de prévention ou des projets plus ciblés.

Ce travail de fond qui devrait faire référence a pour objectif de mieux comprendre le sens et les enjeux de ces conduites à risques, ceux des politiques publiques mises en œuvre mais aussi l’évolution des pratiques des intervenants sociaux pour faciliter le développement de stratégies d’actions préventives plus adaptées.

Michel Joubert, professeur de sociologie, Université Paris VIII, chercheur au CESAMES (CNRS-INSERM).

Pilar Giraux-Arcella, psychiatre, médecin de santé publique.

Chantal Mougin, chercheuse au CESAMES (CNRS-INSERM).


A propos des auteurs

Michel Joubert, Professeur de sociologie à l'Université Paris8 ; chercheur au CNRS (CRESPPA-CSU) ; consultant en santé publique pour les problématiques de santé mentale, de conduites à risques et d'addiction, en particulier pour ce qui est des politiques de prévention (évaluations, analyse de dispositifs, diagnostics). Analyse des difficultés d'accès à la prévention et aux soins et des nouvelles démarches et méthodes utilisées dans les actions auprès des publics vulnérables (santé communautaires, diagnostics participatifs, travail de proximité, participation de la population aux actions de santé, etc.).

 

Derniers travaux de recherches effectués : Les recours en urgence en santé mentale (MIRE-CESAMES), Troubles du voisinage et santé mentale (av J. Furtos, ORSPERE-Fondation Caisse d'Epargne)

Recherche en cours pour l'ANR : Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ sanitaire et social et reconfiguration des politiques de prévention et de protection (Paris8 / CESAMES)

Pilar Giraux-Arcella, psychiatre, médecin de santé publique.

Détails
Parution : 17 juin 2005
EAN : 9782749203904
16x24, 416 pages
Questions vives sur la banlieue
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Les idéologies de la prévention sont, dans le domaine des drogues, lourdement connotées (hygiénisme, contrôle social, prohibitionnisme). L’ouvrage prend le contre-pied de cette tendance en actualisant les références, les connaissances et les expériences qui, depuis une quinzaine d’années, ont tenté de réduire le fossé séparant les actions dites de prévention de la compréhension des processus à l’oeuvre dans les engagements de consommation. Partant de l’analyse des logiques de consommation de drogues illicites dans les grandes villes, les auteurs identifient les conditions indispensables pour penser et mettre en oeuvre des actions de prévention adaptées en tenant compte de la spécificité des contextes urbains, sociaux et culturels, et des politiques publiques.
Michel Joubert est professeur de sociologie, Université Paris VIII, chercheur au CESAMES (CNRS-INSERM).

  Du même auteur

Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
© 2005
16x24 190 p. 22.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose