Michel JOUBERT

photo de Michel JOUBERT

Photo HD   

Michel Joubert, Professeur de sociologie à l'Université Paris8 ; chercheur au CNRS (CRESPPA-CSU) ; consultant en santé publique pour les problématiques de santé mentale, de conduites à risques et d'addiction, en particulier pour ce qui est des politiques de prévention (évaluations, analyse de dispositifs, diagnostics). Analyse des difficultés d'accès à la prévention et aux soins et des nouvelles démarches et méthodes utilisées dans les actions auprès des publics vulnérables (santé communautaires, diagnostics participatifs, travail de proximité, participation de la population aux actions de santé, etc.).

 

Derniers travaux de recherches effectués : Les recours en urgence en santé mentale (MIRE-CESAMES), Troubles du voisinage et santé mentale (av J. Furtos, ORSPERE-Fondation Caisse d'Epargne)

Recherche en cours pour l'ANR : Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ sanitaire et social et reconfiguration des politiques de prévention et de protection (Paris8 / CESAMES)

SANTE PUBLIQUE - ADDICTIONS - PREVENTION - SANTE MENTALE - TROUBLES VOISINAGE - REDUCTION DES RISQUES - POLITIQUES SANITAIRES ET SOCIALES - ACCES AUX SOINS - ATELIERS SANTE VILLE - VULNERABILITES SOCIALES - LUTTE CONTRE LES EXCLUSIONS - INEGALITES SOCIALES DE SANTE - RESEAUX DE PREVENTION - EVALUATIONS - CASTEL

Après des études de sociologie, assistant de sociologie à l'Ecole des Beaux Arts en 1967, puis au département de sociologie de l'Université Paris 8 (Vincennes) dès sa création (1969). En parallèle aux fonctions d'enseignants, engagement dans diverses instances de recherche : CERFI (av. Felix Guattari, années 70), GRASS (CNRS) (av. Robert Castel, fin années 80), CESAMES (CNRS-INSERM) (av. Alain Ehrenberg, années 2000), aujourd'hui CRESPPA-CSU. Ma rencontre avec les professionnels et les collectivités territoriales de Seine-Saint-Denis ont constitué un véritable tournant dans mon travail : de plus en plus tourné vers des recherches-actions, des dynamiques de réflexion collective avec des professionnels, l'expérimentation de moyens de travailler à la réduction des inégalités sociales de santé et au rapprochement avec plusieurs catégories de personnes particulièrement touchées par la précarisation (jeunes, personnes isolées, familles précarisées, usagers de drogues, personnes fragilisées avec des effets sur le plan de la santé mentale, etc.).Travaux avec les villes, le conseil général (participation à la mise en place d'une Mission de prévention des conduites à risques), la Délégation Interministérielle à la Ville et les Ateliers Santé Ville, les Points Accueil et Ecoute Jeunes, la pédopsychiatrie et la psychiatrie adulte, les acteurs de la réduction des risques et des soins dans le champ des addictions.

Les travaux et écrits de Michel Foucault, Robert Castel et Alain Ehrenberg m'ont plus particulièrement éclairé et alimenté.

Cours dans le cadre du département de sociologie de l'Université Paris 8 (licence et master)

Responsable d'un DESU consacré à la prévention des conduites à risques (ouvert en 2008) (formation permanente)

Travaux diagnostics et évaluations pour les Ateliers santé ville, les collectivités territoriales et les nouveaux dispositifs de santé publique.

Quartier, démocratie et santé (L'Harmattan)

Précarisation, risques et santé (Ed INSERM).

michel.joubert@wanadoo.fr

Comme Auteur

Questions vives sur la banlieue
© 2005
16x24 416 p. 30.50 €
Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
© 2005
16x24 190 p. 22.50 €
Questions vives sur la banlieue
© 2004 (1ère édition 2003)
16x24 340 p. 28 €

Comme Co-Auteur

Trajets
© 2002
16x24 264 p. 23.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose