Santé mentale, ville et violences

  "Santé mentale, ville et violences" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Qu'y a-t-il de commun entre les traumatismes résultant de la catastrophe d'AZF à Toulouse, les actes incivils et la déscolarisation de certains jeunes des quartiers populaires, la violence larvée et/ou effective dans certaines relations sociales et institutionnelles, les tentatives de suicide chez des adolescents, les logiques de dépression et d'alcoolisation des individus confrontés à la disqualification et à l'isolement, les " passages à l'acte " de personnes qui n'en peuvent plus de souffrir et de vivre dans le dénuement, la tuerie insensée de Nanterre et le développement des multiples conduites dites addictives ? A priori rien, si ce n'est l'existence de détresses et de souffrances, mal, ou pas du tout prises en compte par notre société et notre système sanitaire et social. Cet ouvrage rassemble les contributions nécessaires pour penser les conditions qui font aujourd'hui de la santé mentale une véritable question de santé publique.

Des cliniciens - psychiatres, psychologues, engagés dans une pratique de secteur ou travaillant en relation directe avec les publics en grande difficulté - des ethnologues, des sociologues, des épidémiologistes, des acteurs locaux travaillant sur ces phénomènes tels qu'ils se manifestent aujourd'hui dans les villes, et plus particulièrement sur les zones urbaines dites sensibles, apportent ici des éléments précieux de compréhension, des ouvertures pour l'action, et surtout, ouvrent un débat sur la pertinence de développer, dans un souci de prévention, des actions concertées et de proximité dans le champ de la santé mentale (non réduite à l'approche psychiatrique).

Michel Joubert est sociologue (université Paris 8), membre du laboratoire CESAMES (CNRS).

Avec la participation de : Fernando Bertolotto, Dolores Boissinot Torres, Robert Bres, Claude Brévan, Annie Caro, Martin Carrasco-Bakero, Alice Dazord, Bernard Doray, Laurent El Ghozi, Pascale Jamoulle, Jean Maisondieu, Sabine Magnificat, Jean-Pierre Martin, Catherine Richard, Nathalie Rigaux, Jean-Luc Roelandt, Thomas Sauvadet, Françoise Savelli, François Sicot, Michel Toussignant, Livia Velpry.


A propos de l'auteur

Michel Joubert, Professeur de sociologie à l'Université Paris8 ; chercheur au CNRS (CRESPPA-CSU) ; consultant en santé publique pour les problématiques de santé mentale, de conduites à risques et d'addiction, en particulier pour ce qui est des politiques de prévention (évaluations, analyse de dispositifs, diagnostics). Analyse des difficultés d'accès à la prévention et aux soins et des nouvelles démarches et méthodes utilisées dans les actions auprès des publics vulnérables (santé communautaires, diagnostics participatifs, travail de proximité, participation de la population aux actions de santé, etc.).

 

Derniers travaux de recherches effectués : Les recours en urgence en santé mentale (MIRE-CESAMES), Troubles du voisinage et santé mentale (av J. Furtos, ORSPERE-Fondation Caisse d'Epargne)

Recherche en cours pour l'ANR : Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ sanitaire et social et reconfiguration des politiques de prévention et de protection (Paris8 / CESAMES)

Détails
Parution : 1 janvier 2004
(1ère édition 2003)
EAN : 9782749202211
16x24, 340 pages
Questions vives sur la banlieue
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Cet ouvrage rassemble les contributions nécessaires pour penser les conditions qui font aujourd'hui de la santé mentale une véritable question de santé publique. Des cliniciens - psychiatres, psychologues, engagés dans une pratique de secteur ou travaillant en relation directe avec les publics en grande difficulté - des ethnologues, des sociologues, des épidémiologistes, des acteurs locaux travaillant sur ces phénomènes tels qu'ils se manifestent aujourd'hui dans les villes, et plus particulièrement sur les zones urbaines dites sensibles, apportent ici des éléments précieux de compréhension, des ouvertures pour l'action et, surtout, ouvrent un débat sur la pertinence de développer, dans un souci de prévention, des actions concertées et de proximité dans le champ de la santé mentale (non réduite à l'approche psychiatrique).
Michel Joubert est sociologue (Paris).

Revue de presse

2004, Lien Social 700, Patrick Méheust


  Du même auteur

Questions vives sur la banlieue
© 2005
16x24 416 p. 30.50 €
Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
© 2005
16x24 190 p. 22.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose