Psychanalyse et politique

  "Psychanalyse et politique" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Psychanalyse et politique

Le complexe de Thésée

Jean MENECHAL

Préface de René KAËS

Postface de Jean PEUCH-LESTRADE

Dans la collection :

 



Préface de René Kaës
Postface de Jean Peuch-Lestrade


Si la psychanalyse est farouchement privée, la politique est résolument publique. Pour l'une qui s'épuise à assourdir, derrière les portes capitonnées du transfert, les constructions de vérité qu'elle élabore, l'autre semble se perdre dans l'écho sans fin de ses clameurs, au point de dépersonnaliser le message qu'elle est supposée porter.
Le présent essai se donne pour objectif d'explorer l'interaction de ces deux champs afin d'approfondir la nature du lien analytique dès lors qu'il est confronté au politique. Entre l'ambition nécessairement infructueuse de la psychanalyse d'offrir au sujet sa totale autonomie, et le fantasme d'un monde où la psychanalyse permettrait au social d'optimiser son fonctionnement, il s'efforce de mieux comprendre la place actuelle de cette discipline et son articulation méconnue, sinon déniée, avec l'espace du politique.
Au centre de cette relation se situent la démocratie et le mythe de son fondateur Thésée, dont l’analyse permet de saisir ce déplacement vers le politique : comment, à travers les rencontres successives et la maturation du sujet, des voies de la perversion à celles de la sublimation, s’élabore peu à peu une structure basée sur l’alliance et une fraternité dépassant le cadre familial. Ce parcours singulier fonde le complexe de Thésée.

Jean Ménéchal (1950-2001), psychanalyste et universitaire, a l’expérience d’une fécondité réciproque des sciences humaines à la fois de par sa formation (HEC, mais aussi Droit public, Sciences des organisations, Etudes politiques, Histoire à l’EHESS, et enfin Psychologie clinique et pathologique) et sa pratique professionnelle (haut fonctionnaire au ministère de l’Equipement puis à celui des Affaires étrangères et de la Coopération avant d’être nommé maître de conférences à l’Institut de psychologie de l’université Lumière-Lyon 2). Cette vaste culture lui a permis d’articuler dans cet ouvrage plusieurs champs dont il respecte la méthode : la psychanalyse et son approche clinique des mécanismes inconscients, l’histoire et la science politique.

Mise en vente le 30 avril 2008

 


A propos de l'auteur

Jean Ménéchal (1950-2001) a été maître de conférences en psychologie et psychopathologie cliniques à l'université de Lyon, après avoir suivi un cursus atypique et une analyse (diplômé d'HEC, chargé d'études au ministère de l'Equipement et des transports, sous-directeur adjoint au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, diplômé de Sciences po, DEA d'histoire des mouvements sociaux à l'EHESS, etc.)

Détails
Parution : 30 avril 2008
EAN : 9782749209234
13.5x21, 208 pages
Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Préface de René Kaës

Si la psychanalyse est farouchement privée, la politique est résolument publique. Le présent essai se donne pour objectif d'explorer l'interaction de ces deux champs a priori éloignés, afin d'approfondir la nature du lien analytique, au regard des autres formes relationnelles qui régissent le sujet, dès lors qu'il est confronté au politique. Entre l'ambition nécessairement infructueuse de la psychanalyse d'offrir au sujet sa totale autonomie, et le fantasme d'un monde où la psychanalyse de tous les gouvernants permettrait au social d'optimiser son fonctionnement, il s'efforce de mieux comprendre la place actuelle de la psychanalyse et son articulation méconnue, sinon déniée, avec l'espace du politique. Au centre de ce parcours se situe la démocratie, forme politique majeure du monde contemporain, dont les principes pourraient tout aussi bien convenir pour définir les buts de la psychanalyse.

Jean Ménéchal (1950-2001) a été maître de conférences en psychologie et psychopathologie cliniques à l'université de Lyon, après avoir suivi un cursus atypique et une analyse (diplômé d'HEC, chargé d'études au ministère de l'Equipement et des transports, sous-directeur adjoint au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, diplômé de Sciences po, DEA d'histoire des mouvements sociaux à l'EHESS, etc.)

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose